Attentat de Conflans : “Epouvante”, “révolte”… Les réactions d’Arthur, Omar Sy, Julien Arnaud, Faustine Bollaert…

Ce mode permet d’optimiser le confort de lecture et de réduire la fatigue oculaire.

Les hommages se multiplient depuis l’annonce de la mort de Samuel Paty, ce professeur d’histoire-géographie victime d’un horrible attentat terroriste ce vendredi 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine. De Faustine Bollaert à Arthur en passant par Omar Sy, voici les réactions des personnalités sur les réseaux sociaux.

La barbarie a encore frappé et la France est sous le choc. Ce vendredi 16 octobre, Samuel Paty, un professeur d’histoire-géographie, a été décapité près du collège de Conflans-Sainte-Honorine où il exerçait. Il y a une dizaine de jours, il avait montré à ses élèves de 4e, durant un cours sur la liberté d’expression, une des fameuses caricatures de Mahomet republiées par Charlie Hebdo et faisait depuis l’objet de menaces. Son assaillant présumé, un jeune homme de 18 ans d’origine tchétchène né à Moscou, a été abattu par les forces de l’ordre.

Alors qu’un hommage national doit avoir lieu mardi 20 octobre, de nombreuses personnalités font partie des internautes qui ont manifesté leur émotion sur les réseaux sociaux. Alessandra Sublet et Faustine Bollaert ont exprimé leur difficulté à trouver les mots et adressé une pensée à la famille de la victime.

Je n’ai pas les mots. Une pensée pour les proches de cet enseignant, ses collègues 😢 et défendons plus que jamais la liberté d’expression dans notre pays 🇫🇷 #Libertedexpression #ConflansSainteHonorine

Insupportable assassinat. Crime insoutenable. Plus de mots….Je pense à cet homme, à sa famille. Je pense à ses valeurs. Je pense à lui infiniment…..

Le journaliste de TF1 Julien Arnaud, qui a grandi à Conflans-Sainte-Honorine, a notamment fait part de sa “tristesse” et de sa “rage” sur Twitter. “La tristesse. L’épouvante. Le dégoût. L’épuisement. La rage. Combien de fois on va dire ‘plus jamais ça’ ? C’est ma ville Conflans. J’y ai grandi. Et je ne peux même pas dire que je suis surpris”, a-t-il écrit.

La tristesse. L’épouvante. Le dégoût. L’épuisement. La rage. Combien de fois on va dire “plus jamais ça” ?C’est ma ville Conflans. J’y ai grandi. Et je ne peux même pas dire que je suis surpris. #Conflans #jesuisprof

Révolté lui aussi, Arthur s’est fendu d’un long post sur Instagram. “Ce soir on a franchi un cap dans l’horreur avec la décapitation organisée d’un prof d’histoire. On décapite dans la rue en France en 2020 !!! Rien que de l’écrire je trouve cela surréaliste. Cette barbarie me révolte”, a notamment écrit l’animateur.

2020 putain quelle année ! Pas une minute de répit dans les news . On encaisse coups sur coups, chaque jours une info plus anxiogène chasse l’autre . Mais ce soir on a franchie un cap dans l’horreur avec la décapitation organisée d’un prof d’histoire. On décapite dans la rue en France en 2020 !!! Rien que de l’écrire je trouve cela surréaliste . Cette barbarie me révolte. Je pense à tous les enseignants en état de choc . Et bien entendu mes condoléances à la famille et aux proches de ce Professeur lâchement assassiné parce qu’il enseignait la liberté d’expression . Take care. Stay safe #pourquechaquejourcompte

“Dans quel monde vit-on ?”, s’est quant à lui insurgé Matt Pokora, adressant une pensée au “petit bout de 4 ans qui va grandir sans son papa” mais aussi aux enseignants partout en France.

Dans quel monde vit-on?#MonsieurPaty pensée pour sa famille ses proches et ce petit bout de 4 ans qui va grandir sans son papa💔 Une pensée pour nos enseignants partout en France. Vous êtes si importants pour nous. MERCI 🙏🏼Love sur vous ✊🏼❤️

“Atterré, choqué et consterné par l’assassinat de Samuel Paty”, Jamy Gourmaud a rappelant dans un tweet que “la liberté de pensée inscrite au fronton de notre République et notre sens critique reposent sur la transmission et l’acquisition des savoirs”.

Atterré, choqué et consterné par l’assassinat de #SamuelPaty. La liberté de pensée inscrite au fronton de notre république et notre sens critique reposent sur la transmission et l’acquisition des savoirs.Mes pensées à ses proches et mon soutien au corps enseignant #JeSuisProf pic.twitter.com/SBlluiwKDL

Les journalistes Leïla Kaddour et Ali Baddou ont pour leur part employé le mot-dièse #jesuisprof pour clamer leur amour de “l’école de la République”.

#JeSuisProf et je pleure l’un des nôtres et j’aime plus que jamais l’école de la république

De son côté, Omar Sy a partagé sur Twitter une citation de Voltaire qui n’a, hélas, rien perdu de son actualité : “Le fanatisme est un monstre qui ose se dire le fils de la religion.” Sur Instagram, l’acteur, “l’âme meurtrie et révoltée”, a adressé ses condoléances à la famille de Samuel Paty.

C’est le cœur éprouvé et triste. L’âme meurtrie et révoltée que j’écris ces quelques mots…. J’adresse d’abord mes plus sincères condoléances et profondes pensées aux proches de Samuel Paty, à son petit garçon et sa femme en particulier, à ses collègues et à tout le corps enseignant et à l’école de la République. Ce qu’il se passe aujourd’hui nous atteint tous Français dans le plus profond de ce que nous sommes et ce que sont les valeurs de notre pays. Plus jamais la haine, l’extrémisme, le fanatisme, quelqu’ils soient, ne doivent nous atteindre, nous diviser.

Source: https://news.google.com/__i/rss/rd/articles/CBMilgFodHRwczovL3d3dy5wcm9ncmFtbWUtdHYubmV0L25ld3Mvc29jaWV0ZS8yNjI5ODktYXR0ZW50YXQtZGUtY29uZmxhbnMtZXBvdXZhbnRlLXJldm9sdGUtbGVzLXJlYWN0aW9ucy1kYXJ0aHVyLW9tYXItc3ktanVsaWVuLWFybmF1ZC1mYXVzdGluZS1ib2xsYWVydC_SAZgBaHR0cHM6Ly9tLnByb2dyYW1tZS10di5uZXQvbmV3cy9zb2NpZXRlLzI2Mjk4OS1hdHRlbnRhdC1kZS1jb25mbGFucy1lcG91dmFudGUtcmV2b2x0ZS1sZXMtcmVhY3Rpb25zLWRhcnRodXItb21hci1zeS1qdWxpZW4tYXJuYXVkLWZhdXN0aW5lLWJvbGxhZXJ0L2FtcC8?oc=5

JA News – Attentat de Conflans : “Epouvante”, “révolte”… Les réactions d’Arthur, Omar Sy, Julien Arnaud, Faustine Bollaert…