Béziers. Islamistes : une campagne d’affichage du maire après les assassinats de Nice

Robert Ménard, le maire de Béziers ne perd pas de temps : au lendemain des assassinats dans la basilique de Nice, il lance une campagne d’affichage : “Expulsion des islamistes”…

Robert Ménard, le maire de Béziers, révèle sur son compte Twitter ce vendredi, qu’il lance une campagne d’affichage, au lendemain du triple assassinat dans la basilique de Nice.

Le message est clair sur fond du Christ ensanglanté, cloué sur sa croix : « Attaques au couteau, va-t-on enfin réagir ? Expulsion des islamises »…

Un slogan public qui va être placardé sur tous les panneaux de la sous-préfecture de l’Hérault, qui va dans le sens de sa réaction : en effet, interrogé jeudi sur des chaînes de télé dans les heures ayant suivi le drame de Nice, Robert Ménard a vivement dénoncé ces attaques à l’arme blanche sanglantes sur ces trois civils venus prier et choisis au hasard.

« Il est urgent de réagir et de prendre des mesures d’expulsion immédiate des fichés S et autres étrangers con nus pour fréquenter les milieux islamistes », a notamment réagi le maire de Béziers, confirmant les positions du maire de Nice, Christian Estrosi et du député des Alpes-Maritimes, Eric Ciotti. Ce dernier réclame « Un Guantanamo à la française ».

Ce n’est pas la première campagne d’affichage qui fleurit dans les artères de Béziers, à l’initiative de Robert Ménard, qui a décidé de choisir ce moyen d’expression fort, offert par l’actualité. En 2015, des affiches sur l’armement de la police municipale de Béziers avait suscité une vive polémique.

2  Un adolescent de 15 ans arrêté pour terrorisme au domicile de ses parents en Moselle

© 2020 actu.fr, détenu et coexploité par Publihebdos et ses filiales.Hébergement dédié : Groupe DIS, Digital Ad Trust et ACPM. Conception et design : Datagif.

Source: https://actu.fr/occitanie/beziers_34032/beziers-islamistes-une-campagne-d-affichage-du-maire-apres-les-assassinats-de-nice_37149809.html

Béziers, Robert Ménard

JA News – FR – Béziers. Islamistes : une campagne d’affichage du maire après les assassinats de Nice