Bisbille en vue chez Racing Point

Créez-vous un compte
pour consulter 3 articles gratuits
de plus par mois.

La bisbille commencerait-elle à s’installer chez Racing Point ? Le pilote Sergio Perez n’a pas caché qu’il a l’impression que l’ambiance a commencé à changer envers lui au sein de l’équipe depuis l’annonce de l’arrivée de Sebastian Vettel la saison prochaine.

Perez a discuté avec les membres des médias lors de la traditionnelle conférence de presse des pilotes jeudi, à la veille des essais libres du Grand Prix de Russie.

Le Mexicain âgé de 30 ans, qui fait partie de l’équipe depuis 2014, a appris qu’il ne sera pas de retour avec Racing Point l’an prochain à l’aube du Grand Prix de Toscane. Vettel, le quadruple champion du monde, deviendra le coéquipier du Québécois Lance Stroll au sein de l’équipe qui sera rebaptisée Aston Martin Racing à compter de 2021.

« Depuis que la nouvelle est sortie, certaines personnes au sein de l’équipe tentent de cacher des choses, et je trouve ça triste, a-t-il reconnu. En ce moment, nous devrions être transparents autant que possible, afin d’atteindre nos objectifs et de nous assurer de marquer autant de points de classement que possible. »

Coïncidence ou non, Perez participera au Grand Prix ce week-end avec une voiture qui ne sera pas équipée de nouvelles améliorations techniques. Racing Point a indiqué qu’elle était en rupture de stock en raison de la violente sortie de piste de Stroll lors du Grand Prix de Toscane, qui a sévèrement endommagé sa RP20.

À ce sujet, Stroll a déclaré que le châssis de sa voiture était « détruit » (toast), et mentionné qu’il ignorait toujours la cause de l’accident qui a entraîné un drapeau rouge et l’interruption de la course à Mugello.

« C’est encore un mystère. Nous croyons qu’il s’agit d’une crevaison, comme si j’étais passé sur des débris. C’est présentement notre conclusion, mais nous tentons encore de déterminer la cause, car ce n’est pas totalement clair », a-t-il expliqué au site Internet F1.com.

«Ouais, j’aurai un nouveau châssis parce que la voiture était assez détruite [toast], après l’accident », a-t-il ajouté, en précisant que son mollet gauche avait été endolori jusqu’au lendemain en raison de la pression qu’il a appliquée sur la pédale de frein pour éviter l’impact.

D’autre part, Perez a balayé du revers de la main une question au sujet d’une rumeur qui circule dans les paddocks selon laquelle il aurait appris la décision de le remplacer par Vettel en entendant le Québécois Lawrence Stroll, qui fait partie du groupe d’hommes d’affaires qui est propriétaire de l’écurie, parler à travers un mur de sa chambre d’hôtel.

« Pour être bien franc, je suis assez déçu que ce genre d’information sorte de l’équipe, a-t-il dit, sèchement. Ce genre de chose doit demeurer entre l’équipe et moi, et je ne fournirai aucune autre information, parce que je crois que ça doit rester à l’interne. »

Du lundi au samedi, découvrez l’essentiel de l’actualité.

Vettel quittera Ferrari à la fin de la saison après n’avoir reçu aucune offre de prolongation de contrat.

Le pilote québécois, alors quatrième, a été victime d’une violente sortie de piste, sans grande conséquence pour sa…

Le pilote allemand a cumulé 91 victoires en carrière en F1, soit plus de quiconque en 70 ans d’histoire de la série.

«Rafa» entamera sa quête d’un impensable treizième sacre sur la terre battue parisienne.

La finale de la Coupe Stanley sera le théâtre d’une série de deux matchs en 24 heures.

Il a suggéré que des doses d’un vaccin contre la COVID-19 seraient disponibles avant l’ouverture des Jeux olympiques.

Source: https://www.ledevoir.com/sports/586667/formule-1-bisbille-en-vue-chez-racing-point

Racing Point F1 Team, Sergio Pérez, Formula 1, Russian Grand Prix, Lance Stroll, Sebastian Vettel

JA News – FR – Bisbille en vue chez Racing Point