Confinement : Macron dit vouloir mettre fin à «l’incertitude»

Le chef de l’État veut apporter «de la clarté» et «un cap», mais n’envisage pas pour autant d’annoncer une fin du confinement.

Emmanuel Macron veut mettre fin à «l’incertitude» sur la crise sanitaire en apportant «de la clarté» et «un cap», selon des propos au Journal du Dimanche du président, dont l’allocution sur le Covid-19 est attendue ce mardi soir.

Le chef de l’État n’envisage pas pour autant d’annoncer une fin du confinement, dit-il au JDD : «Aujourd’hui, le niveau de circulation du virus dans le pays est le même qu’au moment du couvre-feu. Il n’est pas question de déconfiner». Près de 300 malades du Covid-19 sont décédés au cours des dernières 24 heures, mais le nombre de patients en réanimation poursuit sa décrue pour le 5e jour consécutif, selon les statistiques officielles publiées samedi.

«Rien n’est pire que l’incertitude et l’impression d’une morosité sans fin», assure Emmanuel Macron au JDD : «Il faut de la cohérence, de la clarté, un cap. Savoir ensemble où nous allons et comment y aller». «C’est difficile, car la pandémie est par essence imprévisible et mondiale», explique-t-il, «mais c’est la clé de la confiance, qui elle-même est la clé du succès.»

Selon Emmanuel Macron, «il n’y a pas de fatalité. Les crises peuvent être, à la fin, des accélérateurs de progrès. Nous devons être au rendez-vous de l’Histoire. Et la France a tous les atouts pour l’être».

Mon épouse,a défaut de rendez vous avec l’histoire, prendrai bien un rendez vous chez le coiffeur ,ce serai déjà pas si mal!

Macron n’ose pas encore nous parler du grand reset aussi clairement que Trudeau il y a quelques jours, ou que Biden et Van der Layer au World Economic Forum hier, mais c’est bien ca qu’il nous dit, “Build Back Better”, qu’il a traduit par “Les crises peuvent etre des accélérateurs de progres”.Je ne voulais pas y croire mais ils en parlent de plus en plus ouvertement de cette utopie totalitaire ecolo/sanitaire globaliste (Fin de la propriété privée, fin de la democratie,…), effrayant.

On est dans le style purement démagogique. Donner l’impression de faire du positif avec des mots quand tout est négatif à cause des maux. Avec la crise sociale des gilets jaunes est venue s’ajouter la crise sanitaire. Macron s’est comporté en “monarque” absolu en voulant tout diriger. Ignorer les partenaires sociaux, le parlement, les élus locaux et venir faire la leçon de morale au peuple qui souffre, la parole présidentielle a ses limites. Il faut changer ce système archaïque où le culte de la personnalité voulu par le locataire de l’Elysée à des fins électorales, empêche toute initiative de progrès social. Ce déni de démocratie, ajouté à l’arrogance du pouvoir, cela augmente les crises profondes subies par le peuple. Faire croire qu’on peut se relever et être au rendez-vous de l’Histoire, les mots du président cachent mal les maux du peuple.

Source: https://news.google.com/__i/rss/rd/articles/CBMiWmh0dHBzOi8vd3d3LmxlZmlnYXJvLmZyL2NvbmZpbmVtZW50LW1hY3Jvbi1kaXQtdm91bG9pci1tZXR0cmUtZmluLWEtbC1pbmNlcnRpdHVkZS0yMDIwMTEyMtIBWmh0dHBzOi8vYW1wLmxlZmlnYXJvLmZyL2NvbmZpbmVtZW50LW1hY3Jvbi1kaXQtdm91bG9pci1tZXR0cmUtZmluLWEtbC1pbmNlcnRpdHVkZS0yMDIwMTEyMg?oc=5

JA News – Confinement : Macron dit vouloir mettre fin à «l’incertitude»