Covid-19: La Belgique se reconfine, les magasins non-essentiels fermés pour un mois

Des soignants s’occupent de patients à l’hôpital de la Citadelle, le 23 octobre 2020 à Liège, en Belgique – BRUNO FAHY © 2019 AFP

Les Etats-Unis ont franchi vendredi le cap des 9 millions de cas détectés de Covid-19 depuis le début de la pandémie, selon le comptage de l’université Johns Hopkins.

Plus de 229.000 personnes sont mortes du coronavirus aux Etats-Unis depuis le début de la pandémie.

Plus de dix millions de cas du nouveau coronavirus ont été recensés en Europe depuis l’apparition de la maladie dans la région en début d’année, selon un comptage réalisé par nos confrères de l’AFP à partir de bilans fournis par les autorités de santé vendredi à 16h30 GMT.

Les Belges suivent l’exemple de leurs voisins français. La Belgique va à son tour instaurer un nouveau confinement, en vigueur à compter du dimanche 1er novembre jusqu’au 13 décembre, rapportent nos confrères de la RTBF.

Les commerces non-essentiels vont par conséquent devoir fermer pour au moins un mois. Une évaluation de la situation sanitaire le 1er décembre permettra , en cas d’amélioration, d’envisager leur réouverture sous certaines conditions.

La rentrée scolaire aura finalement lieu aux horaires habituels ce lundi dans tous les établissements. Il était prévu au départ qu’elle ait lieu à 10h afin d’organiser un hommage à Samuel Paty.

La Fnac et la grande distribution vont devoir fermer leurs rayons livres dès ce vendredi soir, a appris BFMTV. Une décision qui fait suite à une réunion qui s’est tenue à Bercy avec Bruno Le Maire, Roselyne Bachelot, la grande distribution, les éditeurs, les libraires indépendants, ainsi que la Fnac et Darty.

Rayonnages dépeuplés, familles empruntant des paniers entiers de livres: les bibliothèques municipales de Bordeaux ont été dévalisées dans les heures précédant leur fermeture avant le reconfinement, a affirmé ce vendredi un responsable de ce service.

Environ 30.000 documents (livres, périodiques, DVD etc…) ont été empruntés jeudi après-midi avant la fermeture des dix bibliothèques du réseau, l’un des plus importants de France, selon Yann Bourion, directeur par interim des bibliothèques de Bordeaux.

La veille, jour de l’annonce présidentielle de reconfinement, 10.000 documents avaient déjà été sortis par les usagers.

Un tiers des documents empruntables par le grand public est actuellement hors des bibliothèques. “C’est assez exceptionnel, on tourne plutôt autour de 20% d’ordinaire”, assure Yann Bourion. “Il y a eu une ruée sur les bibliothèques, comme il y en a eu sur les libraires”.

Le maire Les Républicains de Chalon-sur-Saône Gilles Platret a annoncé sur Twitter avoir pris ce vendredi un arrêté pour “autoriser la réouverture de l’ensemble des commerces de la ville”, “parce qu’il faut lutter par tous les moyens contre la propagation du virus, y compris du fait de l’accumulation des clients dans les grandes surfaces”.

La courbe est désormais au plus bas. Après des embouteillages monstres ce jeudi soir, à quelques heures du nouveau confinement, et un très léger pic à près de 60 kilomètres de bouchons ce vendredi matin, le trafic est désormais extrêmement fluide en région parisienne.

À midi, seulement six kilomètres de bouchons étaient ainsi enregistrés par Sytadin en Île-de-France, dix fois moins que la moyenne. Des niveaux comparables à ceux relevés lors du premier confinement.

Le Sénat dominé par l’opposition de droite a voté vendredi en première lecture la prorogation de l’état d’urgence sanitaire, en le limitant au 31 janvier alors que le gouvernement souhaite sa prolongation jusqu’au 16 février.

Contre l’avis du gouvernement, le Sénat a aussi supprimé la prolongation, jusqu’au 1er avril 2021, du régime de sortie de l’état d’urgence sanitaire, jugé “inutile” et prévu un contrôle du Parlement sur la mise en place d’une mesure de confinement.

Peur de vous ennuyer durant ce nouveau confinement? Pour les amateurs de sport, nos confrères de RMC Sport ont préparé un programme des événements à suivre, depuis votre canapé, ce vendredi et ce week-end.

En dépit de quelques reports de match, comme OM-Lens (9e journée de Ligue 1) ou Bayonne-Toulon (7e journée de Top 14) initialement prévus ce vendredi soir, le programme s’annonce alléchant pour ce premier week-end enfermé chez soi.

Le ministère de l’Éducation nationale demande aux établissements scolaires de limiter les brassages entre élèves de groupes différents (classe, groupes de classes ou niveau).

Sur ce non-brassage entre classes est impossible, notamment en première ou en terminale, “la limitation du brassage s’applique par niveau”.

Le ministère donne une semaine aux établsisements scolaires pour s’organiser: “Cette limitation doit être pleinement opérationnelle au plus tard le 9 novembre 2020.”

On en sait plus sur les règles qui vont devoir s’appliquer dans les établissements scolaires à la rentrée des vacances de la Toussaint. Le ministère de l’Éducation nationale vient de publier une version actualisée de son protocole sanitaire, qui prévoit une limitation du brassage des élèves, des masques dès l’école élémentaire ou encore un nettoyage renforcé, avec une aération au minimum toutes les 2 heures.

Fnac-Darty a décidé de maintenir ses magasins ouverts en France pendant le reconfinement décidé par l’exécutif, s’appuyant sur la dérogation accordée à certains commerces pour subvenir aux besoins des salariés en télétravail.

Fermés pendant le premier confinement, ces magasins seront accessibles normalement, pour tous les types d’achats, dans le respect des règles sanitaires mises en place depuis leur réouverture en mai.

Cette décision intervient alors que les librairies sont contraintes depuis vendredi matin de fermer, ne faisant pas partie des commerces considérés comme essentiels par le gouvernement.

Combien coûtera ce nouveau confinement à l’économie française? Le gouvernement a en tout cas d’ores et déjà mis à jour ses prévisions: il table désormais sur une récession de 11% en 2020, annonce Bruno Le Maire sur France Inter.

Après des bouchons monstres ce jeudi soir, avant l’entrée en vigueur du confinement, le trafic est nettement plus fluide ce vendredi matin en Île-de-France: on ne recense à l’heure actuelle que 65 km d’embouteillages dans la région, selon le baromètre Sytadin.

C’est toutefois nettement plus que lors du premier confinement au printemps: le 17 mars, à 7 heures, il n’y avait que 6 kilomètres de bouchons – une situation exceptionnelle en région parisienne.

Pour eux, pas question de se reconfiner. Quelques dizaines de personnes ont défilé ce jeudi soir dans les rues de Paris pour s’opposer à l’entrée en vigueur des nouvelles restrictions, mais elles ont été dispersées par les forces de l’ordre.

La France est désormais entrée dans un nouveau confinement, avec de nouvelles règles à respecter, de nouvelles attestations de sortie à compléter. Quelles sont vos droits et vos obligations? Invitée de BFMTV ce vendredi matin, la porte-parole du ministère de l’Intérieur Camille Chaize a répondu à quelques unes de vos questions.

Pour sortir durant le confinement, il faudra à nouveau se munir d’une attestation de sortie, garantissant que vous avez un motif de déplacement autorisé. Toute personne contrôlée sans autorisation s’exposera à une amende de 135 euros.

Il en existe trois types différentes: une attestation de sortie dérogatoire, comme au printemps, et deux attestations permanentes – la première pour se rendre au travail, la seconde pour emmener ses enfants à l’école. Vous pouvez les télécharger dans cet article.

Après Emmanuel Macron mercredi soir, c’était au tour de Jean Castex de s’exprimer jeudi en fin de journée, pour préciser les modalités de ce nouveau confinement. À cette occasion, le Premier ministre a insisté sur le fait qu’il n’existait pas, selon lui, “d’autre solution” pour tenter d’endiguer l’emballement de l’épidémie.

“Nous avions anticipé la deuxième vague”, a-t-il affirmé, mais il y aura un pic d’hospitalisations en novembre “plus élevé qu’en avril” a-t-il averti, pour justifier encor une fois le choix du reconfinement.

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau direct consacré à la situation sanitaire. Retour à la case départ ce vendredi? En tout cas, depuis minuit, la France est à nouveau reconfinée, pour au moins un mois, dans l’espoir de casser la seconde vague de l’épidémie de coronavirus.

Comme au printemps, les dérogations seront possible pour faire ses courses, aller chez le médecin… mais aussi prendre l’air pendant “une heure maximum” et dans “un rayon d’un kilomètre du domicile”. L’amende coûtera toujours 135 euros, mais pour faciliter les choses des “attestations permanentes” seront cette fois délivrées par les entreprises et les écoles. Vous pouvez aussi télécharger des attestations classiques à compléter lors de vos sorties.

Source: https://www.bfmtv.com/sante/confinement-attestation-deplacement-employeur-coronavirus-covid-ecole-gouvernement-france_LN-202010300012.html

Attestation de sortie gouvernement

JA News РFR РCovid-19: La Belgique se reconfine, les magasins non-essentiels ferm̩s pour un mois