Covid-19: quelles pourraient être les trois étapes de l’assouplissement du confinement?

Emmanuel Macron l’a dit dans un entretien au Journal du Dimanche : il veut mettre fin à « l’incertitude » et apporter « de la clarté ». Le président de la République doit prendre la parole mardi pour fixer un cap et détailler le protocole lié à cet assouplissement prudent du confinement.

Sauf gros revirement, il semble peu probable que le chef de l’État annonce un déconfinement lors de son allocution de mardi. « 
Aujourd’hui
, le niveau de circulation du virus dans le pays est le même qu’au moment du couvre-feu. Il n’est pas question de déconfiner», a estimé le ministre de la Santé, Olivier Véran, dans le même entretien au Journal du Dimanche.

Dans une interview, également accordée au JDD, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a précisé, en amont de l’allocution présidentielle : « Soyons clairs : le confinement va se poursuivre et donc la limitation des déplacements aussi ». C’est pourquoi il ne parle pas d’un déconfinement mais bien d’un « assouplissement du confinement », plus progressif qu’à l’été, en trois étapes.

« La situation sanitaire s’améliore, grâce [aux] efforts [des Français]. Mais ils doivent se poursuivre pour ne pas les gâcher », dit-il. Dans son allocution de mardi, Emmanuel Macron doit donner « des perspectives à plusieurs semaines », qui permettront de « faire évoluer les conditions du confinement à mesure que la situation s’améliore, tout en assumant une maîtrise pour éviter que l’épidémie reparte ».

Gabriel Attal poursuit : « Les assouplissements se feront en trois étapes au regard de l’évolution sanitaire et des risques liés à certaines activités : d’abord autour du 1er décembre, puis avant les congés de fin d’année, puis à partir de janvier 2021 ».

Cette première étape, autour du 1er décembre, concernera les commerces jugés comme « non-essentiels », qui pourraient rouvrir avec un protocole sanitaire encore renforcé
 : « Nous nous étions engagés à leur permettre de rouvrir autour du 1er décembre si l’amélioration de la situation sanitaire se confirmait, ce qui semble être le cas, explique le porte-parole du gouvernement. La grande distribution et les plateformes ont accepté notre proposition de décaler le Black Friday. Le Président est conscient des efforts consentis et attaché à la valeur travail ».

Cette première étape devrait également permettre la réouverture des lieux de cultes, « 
parce que le conseil d’État nous y a invités
 », indiqué le Premier ministre Jean Castex ce samedi, rappelant que les restaurants et bars ne rouvriraient pas pour l’instant.

Le 1er décembre pourrait également être pour le gouvernement, l’occasion d’assouplir la règle du kilomètre autour du domicile : « On n’est pas tous égaux face au rayon de 1 kilomètre. Par exemple, il y a un enjeu : permettre à ceux qui ne vivent pas près d’un parc d’aller y respirer », a indiqué le porte-parole du gouvernement.

Pour la deuxième étape, avant les fêtes, on ne sait pas exactement ce qu’envisage le gouvernement. Toutefois, il semble attaché à l’idée de permettre aux Français de passer Noël en famille. Une piste consisterait à remplacer le confinement par un couvre-feu pour permettre aux Français de rejoindre leurs familles. L’allocution d’Emmanuel Macron de mardi devrait nous en apprendre plus.

Le dernier assouplissement, en janvier, devrait lui, concerner les bars et restaurants, lieux culturels et salles de sport, selon les informations données à l’antenne par BFM TV. Ces derniers jours, différents médias s’étaient déjà fait l’écho d’une réouverture à la mi-janvier, voire début février.

Source: https://news.google.com/__i/rss/rd/articles/CBMif2h0dHBzOi8vd3d3Lmxhdm9peGR1bm9yZC5mci84OTY3ODUvYXJ0aWNsZS8yMDIwLTExLTIyL2NvdmlkLTE5LXF1ZWxsZXMtcG91cnJhaWVudC1ldHJlLWxlcy10cm9pcy1ldGFwZXMtZGUtbC1hc3NvdXBsaXNzZW1lbnQtZHXSAYMBaHR0cHM6Ly93d3cubGF2b2l4ZHVub3JkLmZyLzg5Njc4NS9hcnRpY2xlLzIwMjAtMTEtMjIvY292aWQtMTktcXVlbGxlcy1wb3VycmFpZW50LWV0cmUtbGVzLXRyb2lzLWV0YXBlcy1kZS1sLWFzc291cGxpc3NlbWVudC1kdT9hbXA?oc=5

JA News – Covid-19: quelles pourraient être les trois étapes de l’assouplissement du confinement?