Ce fut une fin de semaine relativement haussière pour les majors européennes vendredi. Les CAC40 et DAX30 progressent respectivement de 0,79% et de 0,77%, l’EuroStoxx600 progressant de 0,53%.

Ce fut une journée chargée sur le calendrier économique vendredi. Les indices PMI préliminaires du secteur privé pour la France, l’Allemagne et la zone euro étaient au centre des préoccupations.

En février, le PMI manufacturier français est passé de 51,6 à un plus haut de 3 ans à 55,0. Les économistes avaient prévu une baisse à 51,4.

Le PMI des services est passé de 47,3 à un plus bas de 3 mois à 43,6, entraînant une chute du PMI composite français de 47,7 à un plus bas de 3 mois à 45,2.

L’activité du secteur manufacturier allemand a repris en février, le PMI manufacturier préliminaire passant de 57,1 à un sommet de 36 mois à 60,6. Les économistes avaient prévu une chute à 56,5.

Les troubles du secteur des services se sont toutefois poursuivis, le PMI des services passant de 46,7 à un plus bas en 9 mois de 45,9.

En raison du bond du PMI du secteur manufacturier, le PMI composite est passé de 50,8 à un sommet de 2 mois de 51,3.

Pour la zone euro, le PMI manufacturier est passé de 54,8 à 57,7, tandis que le PMI des services est passé de 45,4 à 44,7.

Le PMI composite de la zone euro est passé de 47,8 à 48,1, soutenu par la reprise de l’activité du secteur manufacturier.

Les statistiques clés comprenaient également les chiffres préliminaires du PMI du secteur privé pour février. C’était également un ensemble mixte de chiffres provenant des États-Unis.

En février, le très important PMI des services est passé de 58,3 à 58,9, tandis que le PMI manufacturier est passé de 59,2 à 58,5. Soutenu par le secteur des services, le PMI composite est passé de 58,7 à 58,8 sur le mois.

Pour le DAX: ce fut une autre journée mitigée pour le secteur automobile vendredi. BMW et Volkswagen ont augmenté respectivement de 0,52% et 1,57%, tandis que Continental et Daimler ont reculé respectivement de 1,52% et de 0,15%.

Ce fut cependant une journée haussière pour les banques. Deutsche Bank et Commerzbank ont ​​progressé respectivement de 3,78% et de 3,18%.

Du côté du CAC, ce fut une journée haussière pour les banques. BNP Paribas et Crédit Agricole progressent respectivement de 2,66% et 2,63%, la Soc Gen ayant progressé de 3,78%.

Ce fut cependant une journée mitigée pour le secteur automobile français. Stellantis NV progresse de 0,81%, tandis que Renault recule de 4,43%. Des résultats d’entreprise décevants ont pesé sur Renault ce jour-là.

Air France-KLM a rebondi de 3,91%, Airbus SE progressant de 0,53% pour inverser partiellement le glissement de jeudi.

Une course de 3 jours consécutifs dans le green s’est terminée vendredi pour le VIX. Inversant partiellement une hausse de 4,60% par rapport à jeudi, le VIX a baissé de 1,96% pour terminer la journée à 22,05.

Le NASDAQ a augmenté de 0,07%, le Dow Jones terminant la journée à plat. Le S&P500 a reculé de 0,19% sur la journée.

C’est une journée relativement chargée sur le calendrier économique européen. Les chiffres de la confiance des entreprises en février pour l’Allemagne sont attendus plus tard ce matin.

Après des chiffres PMI manufacturiers impressionnants de vendredi, une reprise de la confiance des entreprises devrait apporter un soutien supplémentaire aux majors.

Depuis les États-Unis, il n’y a pas de statistiques importantes plus tard dans la journée pour donner une direction aux majors.

Le manque de statistiques des États-Unis laissera les majors entre les mains des bavardages de Capitol Hill plus tard dans la journée.

Sur les marchés à terme, au moment de la rédaction de cet article, le Dow Mini était en hausse de 7 points.

Titre associé :
Actions européennes: Focus sur la confiance des entreprises allemandes
Bourse d’aujourd’hui – Le dollar baisse largement en raison d’un sentiment de risque continu: 223 février 2021

Ref: https://www.fxempire.com