Ce projet vise à répondre à la demande de 10 millions de tonnes de maïs, dont sept millions pour le marché asiatique d’une capacité de production actuelle de 1100 millions de tonnes à améliorer

Selon le Président de l’Association de l’Industrie du Maïs, N’zi Eugène, il y a trois défis majeurs à relever, à savoir augmenter la capacité d’approvisionnement par la mécanisation, l’irrigation et l’accès au financement, ” organiser la chaîne de valeur et enfin trouver valeur ajoutée

Pour le Ministre de l’Agriculture, le démarrage de ce projet marque le début de la phase active après le démarrage des activités dans le secteur organisé récemment par la Ville de Bondoukou… Aujourd’hui le Président de la République Alassane Ouattara ne veut pas d’abandonner l’important travail du Père de la Nation et a donné des instructions fermes pour que nous puissions “vraiment travailler ensemble”, a déclaré Kobenan Adjoumani

Il a souligné la présence de partenaires prêts à soutenir le gouvernement avant de lancer un appel aux femmes et aux jeunes : « Votre bonheur est ici dans les villages, dans la brousse, car nous voulons être le premier producteur mondial de maïs, afin que de ne rien importer », a-t-il déclaré

A LIRE AUSSI : Venance Konan, élue PCA de l’IDT, remercie Ouattara : « Je suis ravie que le Président m’ait accordé cette confiance »

Le maïs a jusqu’à présent 3500 sous-produits connus, et le potentiel climatique et environnemental de la Côte d’Ivoire permet de cultiver cette céréale en abondance.L’association de la filière reste convaincue qu’avec un minimum d’organisation et de volonté politique, cette céréale pourrait contribuer à 7% du PIB

JA News – Adjoumani da à Yamoussoukro : “Ouattara ne veut pas abandonner le travail”

Ref.: https://www.ivoiresoir.net/adjoumani-lance-le-programme-de-mais-a-yamoussoukro/