Diane Kablakan, journaliste à Ovajabmedia, a transmis l’information via un message d’avertissement sur une plateforme de journalistes.La voix de la sœur est couverte de sanglots.Elle a également posté des photos d’elle-même avec des marques de coups sur le corps.

La médiatrice explique qu’elle était à Adjamé lorsqu’elle a vu une foule de gendarmes. Son instinct journalistique l’amène à vouloir comprendre la présence d’un tel nombre d’éléments du général Apalo Touré en ce lieu

A LIRE AUSSI: 30 ans de FESCI: Confrontation entre éléments sur le campus universitaire cité de Riviera 2

“J’ai été tranquillement arrêté, je n’ai rien fait. Dès qu’ils m’ont vu, ils m’ont tiré dessus. Ils ont commencé à m’ennuyer”, a déclaré le journaliste en larmes Diane Kablakan a également souligné que ces personnes chantaient: «Tu es trop jolie! Viens ici ! “”

JA News – Apalo Touré promet un journaliste abusé – YECLOcom

Ref.: https://www.ivoiresoir.net/affaire-dune-journaliste-battue-apalo-toure-promet/