Nous utilisons des cookies et d’autres technologies de suivi pour améliorer votre expérience de navigation sur notre site, afficher du contenu personnalisé et des publicités ciblées, analyser le trafic du site et comprendre d’où viennent nos publics. Pour en savoir plus ou vous désinscrire, lisez notre Politique relative aux cookies. Veuillez également lire notre avis de confidentialité et nos conditions d’utilisation, qui sont entrés en vigueur le 20 décembre 2019.

Les Astros (83-59, 1er d’AL West) poursuivent leur tournée de fin de saison à travers les divisions ouest avec quatre contre les Rangers (53-89, 5e d’AL West)

Les Astros valsent en ville pour affronter une équipe des Rangers qui est à la fin d’une assez bonne semaine. Ils ont remporté 6 de leurs 7 derniers matchs, dont une victoire en série contre Oakland, ce qui, j’en suis sûr, a mérité la gratitude de certains fans d’Astros. Arlington a bien joué dans les séries récentes, saisissant un mini-balayage des Diamondbacks et prenant deux des quatre des Angels.

Bien sûr, cela n’a rien fait pour améliorer la situation avec le bilan des Rangers, qui reste catastrophique. Solidement installé au milieu d’une reconstruction, le produit des Rangers sur le terrain continue de décevoir. L’équipe a vu quelques points positifs, mais vous ne pouvez pas faire briller l’étron qui a été leur campagne 2021, qui est finalement destinée à être rincée.

Pourtant, les Rangers ont certainement été un ennemi juré pendant un certain temps, et chaque fois que vous pouvez faire tomber un ennemi de division d’un cran ou deux, c’est le moment de jouer avec une urgence supplémentaire. Cela étant dit, ce n’est guère l’équipe du milieu des années 2010 qui terrorisait les Astros.

En plus de cela, les Astros jouent avec un peu d’urgence car ils n’ont pas encore vraiment mis la division au lit. Les choses vont dans la bonne direction, et une avance de 6,5 matchs à ce stade de la saison est de l’or massif, mais cette série représente une chance pour Houston d’ajouter à cela et de mettre l’Ouest plus loin hors de portée des M et des A.

10 derniers matchs : 6-4 record, 1 victoire de série, 1 mini-sweep de série, 1 division de série, différentiel de 3 courses (47 marqués, 44 autorisés)

L’offensive des Rangers reste atone, surtout après l’échange de Joey Gallo et le refroidissement du cogneur Adolis Garcia. La jeune équipe continuera à voler des sacs, bien qu’elle ne l’ait pas fait aussi haut qu’elle l’était plus tôt dans la saison.

Mais les Rangers sont également plus patients à l’assiette que ce à quoi vous vous attendriez pour une équipe aussi jeune, ne frappant pas vraiment autant avec seulement 1 219 K (11e moins en MLB). En même temps, ils ne marchent pas vraiment beaucoup, avec seulement 381 balles de base, ce qui est le 29e rang de la ligue. Mais cela n’a pas vraiment d’importance avec un collectif .231/.294/.378 à partager au sein de l’équipe.

En ce qui concerne le tangage, eh bien, il n’y a pas vraiment grand-chose à faire. Une MPM collective de 4,65 pour le personnel des lanceurs ne favorise pas vraiment beaucoup de confiance. Une grande partie du blâme pour cette statistique revient à la rotation, qui est du mauvais côté de la moyenne, mais une MPM combinée de 4,15 pour l’enclos des releveurs n’est pas non plus de quoi se vanter.

Attendez-vous à voir Joe Barlow (RHP, 1,59 ERA, 22,2 IP, 21 K) dans le jeu pour les situations de sauvegarde. Il en a enregistré cinq au cours du mois dernier pour les Rangers et semble avoir bien joué son rôle depuis la date limite des échanges.

Match 1 : Jake Odorizzi (RHP, 6-7, 4,28 ERA, 85 K) contre Spencer Howard (RHP, 0-3, 6,21 ERA, 41 K)

Spencer Howard a été déployé en tant que partant en tandem pour les Rangers cette saison et n’a pas lancé plus de 3 manches pour Arlington depuis son arrivée des Phillies. Howard est également revenu récemment du COVID-IL et était sur une limite de lancer lors de son dernier départ, où il n’a joué que 2 manches. Ne vous attendez pas à ce qu’il approfondisse celui-ci, c’est ce que j’essaie de dire.

Match 2 : Zack Greinke (RHP, 11-5, 3,66 ERA, 110 K) contre Jordan Lyles (RHP, 8-11, 5,43 ERA, 124 K)

Jordan Lyles a connu une saison mouvementée ponctuée de hauts et de bas mois. Il semble presque aussi susceptible de jouer 6 manches avec un seul point abandonné ou d’abandonner 6 à 8 au 5e. Lyles n’a pas vu Houston depuis juin quand ils lui ont accroché 5 points en seulement 4,1 manches de travail.

Jeu 3: Jose Urquidy (RHP, 6-3, 3,51 ERA, 72 K) contre Kohei Arihara (RHP, 2-3, 5,89 ERA, 23 K)

Arihara est au milieu d’une campagne de recrues qui pourrait être meilleure. La plupart du temps, cela a été entaché de trois départs consécutifs en mai, juste avant qu’il ne parte sur l’IL et qu’il revienne quelque temps à Round Rock. Il a eu deux départs en septembre qui ont été plutôt bons, mais il n’est pas allé très loin non plus. Ce sera son premier départ en carrière contre les Astros.

Match 1 : Lundi 13 septembre à 19h05 CDTLecouter : Astros – KBME 790 AM/94.5 FM HD-2, KLAT 1010, KTRH 740 AM/99.1 FM HD-2 / Rangers – 105.3 The Fan, KFLC 1270Regarder : Astros – ATT SportsNet-SW / Rangers – Bally Sports Southwest

Match 2 : Mardi 14 septembre à 19h05 CDTLecouter : Astros – KBME 790 AM/94.5 FM HD-2, KLAT 1010, KTRH 740 AM/99.1 FM HD-2 / Rangers – 105.3 The Fan, KFLC 1270Regarder : Astros – ATT SportsNet-SW / Rangers – Bally Sports Southwest

Match 3 : Mercredi 15 septembre à 19h05 CDTLecouter : Astros – KBME 790 AM/94.5 FM HD-2, KLAT 1010, KTRH 740 AM/99.1 FM HD-2 / Rangers – 105.3 The Fan, KFLC 1270Regarder : Astros – ATT SportsNet-SW / Rangers – Bally Sports Southwest

Jeu 4 : Jeudi 16 septembre à 19h05 CDTLecouter : Astros – KBME 790 AM/94.5 FM HD-2, KLAT 1010, KTRH 740 AM/99.1 FM HD-2 / Rangers – 105.3 The Fan, KFLC 1270Regarder : Astros – ATT SportsNet-SW / Rangers – Bally Sports Southwest

Titre associé :
Aperçu de la série 2021 : Houston Astros @ Texas Rangers
Un meilleur road trip pour Houston ?
Le Smash and Grab : 4 équipes avec des opportunités de frappe d’élite au cours de la semaine 25

Ref: https://www.crawfishboxes.com