Johan Van Herck peut changer trois noms jusqu’au 31 octobre. Il dit lui-même que c’est une formalité de l’association internationale. Il a donc sélectionné les cinq meilleurs joueurs.

Elise Mertens, 18e mondiale, Alison Van Uytvanck (WTA 55), Greet Minnen (WTA 79), Maryna Zanevska (WTA 101) et Kirsten Flipkens (WTA 132) ont été sélectionnées en phase de présélection par Johan Van Herck pour la finale du tennis Billie Jean Cup. Hormis cette liste formelle, le capitaine belge conserve principalement huit candidats.

L’événement, une nouvelle version de la Fed Cup, aura lieu à Prague, en République tchèque début novembre et verra la Belgique contre l’Australie le 1er novembre et la Biélorussie. le lendemain dans le groupe B pour atteindre les demi-finales.

Jusqu’au 31 octobre, trois changements peuvent être effectués dans l’effectif et une dizaine de jours avant le coup d’envoi, l’effectif doit être finalisé.

Cette présélection est donc plutôt « une question de forme », a reconnu Johan Van Herck, le capitaine de l’équipe belge. « Les cinq joueuses sélectionnées sont les cinq meilleures joueuses du classement WTA. Mais nous avons trois autres joueurs qui ont l’expérience de la Billie Jean King Cup et les compétences pour jouer en simple ou en double. Huit candidats sont donc pris en compte », a ajouté Johan Van Herck, qui a de nouveau cité Ysaline Bonaventure (WTA 142), Yanina Wickmayer (WTA 307) et Kim Clijsters (WTA 1476).

La dernière phase de cette Billie Jean King Cup, ex-Fed Cup, se tiendra à Prague du 1er au 6 novembre après deux reports.

La France, tenante du titre depuis 2019, devait défendre son titre à Budapest en avril 2020, mais l’événement était dû à l’épidémie de Covid-19 a en fait été reportée deux fois. Le jeu se joue sur une salle en dur.

Basée sur le modèle de la Coupe Davis, pendant masculin dont le nouveau format a été inauguré à Madrid en novembre 2019, la Billie Jean King Cup se concentre sur une semaine.

Les douze meilleures nations de tennis du monde féminin sont réparties en quatre groupes de trois, le vainqueur de chaque groupe allant en demi-finale, les deux vainqueurs se rencontrant en finale.

Chaque rencontre se joue en un format réduit, en deux simples et un double au lieu des quatre précédents simples et un double.

La compétition par équipes féminines a adopté le principe des duels aller-retour en 1995. Depuis son introduction en 1963 et jusque-là, il a duré une semaine et a changé d’année en année.

© Rossel & Cie – 2021Conditions Générales d’Utilisation – Conditions Générales de Vente – Politique Cookies – Politique de Confidentialité – Charte Média – Droits de Reproduction

Ref: https://www.lesoir.be