Brigitte Bardot s’est confiée dans les colonnes du Parisien Magazine ce vendredi 24 septembre. L’occasion pour elle de s’exprimer sur l’hommage national à Jean-Paul Belmondo.

Elle n’était pas fan. Le 6 septembre dernier, le monde du cinéma pleurait après l’annonce du décès de Jean-Paul Belmondo. Triste nouvelle que ses fans, mais aussi sa famille et ses amis ont profondément pleurée. Beaucoup ont tenu à lui rendre hommage sur les réseaux sociaux, mais aussi le 9 septembre lors d’une cérémonie aux Invalides. Dans les colonnes du Parisien Magazine ce vendredi 24 septembre, Brigitte Bardot n’a pas hésité à donner son avis sur cet honneur national. “Ses obsèques aux Invalides, avec le gouvernement et tout, je pense qu’il n’aurait pas aimé ça”, a-t-elle d’abord déclaré. Selon elle, Bébel n’était “pas un grand gars du spectacle”. L’actrice déclare alors qu’elle “n’aime pas ça pour moi”. Brigitte Bardot, attristée par la disparition de son ami, a tenu à lui faire l’éloge. “C’était un homme adorable, il est venu vers moi. Il avait adopté des chiens dans ma fondation”, admet-elle, ajoutant : “C’était un ami que je ne voyais pas souvent, mais il était si gentil, généreux, drôle, malgré son horreur d’un accident vasculaire cérébral, qui l’avait rendu très faible. Il était toujours charmant, ne se plaignait jamais ». Même si les deux artistes se sont rarement vus, Brigitte Bardot déclare qu’elle “l’aimait beaucoup”, a-t-elle conclu.

Un hommage qui sépare. Si cette cérémonie fait tant parler, c’est aussi parce que, comme l’a révélé le Parisien, la famille de Jean-Paul Belmondo n’y était pas prête dès le départ. Les médias avaient indiqué que les proches de l’acteur trouvaient cela “trop ​​formel”. Si cela est possible, c’est grâce aux négociations entre Emmanuel Macron et le clan Belmondo. Cependant, l’entourage du président s’est dit “conscient que c’est un lieu solennel et formel, alors que les Belmondo sont des gens très sobres qui voulaient quelque chose de sobre”. Pour cet honneur national, 700 personnes ont participé à la cérémonie dans la cour de la cathédrale des Invalides, et 1000 personnes ont pu regarder les Invalides grâce à un écran géant sur le parvis et l’esplanade. Si les fans de l’acteur se sont réjouis des adieux définitifs, alors Brigitte Bardot n’est pas la seule à s’être exprimée négativement. “J’ai vu la cérémonie aux Invalides. J’ai trouvé ça très triste et très formel. Je ne sais pas si Jean-Paul aurait aimé ça”, déclarait récemment Jacqueline Bisset dans les colonnes du Journal du Dimanche.

Brigitte Bardot fait partie des célébrités qui ont été profondément touchées par la mort de Jean-Paul Belmondo. Immédiatement après l’annonce de sa mort, l’actrice a tenu à lui adresser un dernier message dans un communiqué de sa fondation. « J’ai un grand chagrin comme son chien Chipie, qui était son dernier et plus fidèle compagnon. Je pense à lui, j’ai adoré le lire. Des mots courts mais émouvants, tant les deux artistes avaient développé une forte amitié au fil des années.

Bardot n’est rien, elle incarnait juste des “filles faciles” au Cinoche pour le Macre-aux !

Je pense qu’elle est droit. Un hommage dans un grand théâtre par des comédiens aurait été plus approprié à cette « splendeur » !

B.B. l’un des derniers monuments du cinéma français connu dans le monde entier, ce qui est rare pour une actrice française. Elle était belle et sera pour la plupart immortelle. Son combat de longue date pour la cause animale lui a souvent fait oublier qu’elle préférait les animaux à certaines personnes. BRAVO Mme BARDOT et respect à vous qui restez toujours aussi belle.

Elle incarne la femme légère pour homme 60 nuits, ni plus ni moins ! Quels sont ces rôles !? Alors que JEANNE FONDA a milité pour les droits des Noirs !!!

dit cette femme alors qu’elle s’apprêtait à lui présenter le bébé qu’elle venait d’accoucher.
Si vous en êtes capable, alors vous n’êtes tout simplement pas humain. Alors elle garde son opinion sur ceci ou cela pour elle ;

Et bien, on s’en fout de ta… jalouse…. tu n’auras jamais sa stature… tu n’es qu’un écolier.. . fatigué Bardot, je t’aime….

Elle a raison, c’était quand même cet hommage pour souligner le roi qui ne connaissait même pas Belmondo, quel dommage

on est d’accord là-dessus, bebel wouldn’ J’aurais voulu ça, la marseillaise c’est bien mais pourquoi la marseillaise était-elle un si bel acteur ?

Brave Brigitte a toujours la tête pleine !!! elle, je pense que c’est les hanches qui l’ont fait souffrir !!! un monument dont on sait au moins ce qu’elle ne veut pas…

C’est vrai que les invalides étaient un peu pompeux, mais où l’on rend hommage à Paris. En revanche, j’ai estimé que Macron n’aurait pas dû honorer tous les corps présents. Ce n’était vraiment pas le moment et JPB n’était pas un soldat…

Macron est une taupe avec sa vieille femme, il doit toujours se présenter et faire son gâteau

Les informations recueillies grâce à ce formulaire est un traitement informatique permettant à Reworld Media Magazines et/ou à ses partenaires et prestataires d’envoyer des bons plans et des offres promotionnelles.
Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent.
Pour en savoir plus ou pour exercer vos droits, veuillez consulter nos conditions générales d’utilisation.

Ref: https://www.closermag.fr