Par

Défis.fr

le 18 octobre 2021 à 8h43

Écoutez pendant 4 minutes.

Le déficit du budget de la sécurité sociale va diminuer en 2022. Voici les points à garder à l’esprit lors des dépenses.

Déficit et dépenses nouvelles : Voici les principaux postes du budget de la sécurité sociale pour 2022.

Le le déficit recule, le ségur santé continue de développer son effet, les budgets âge et médicaments avancent : Voici quelques éléments marquants du projet de budget social 2022, au menu mercredi ou jeudi des députés.

chute. La sortie attendue de l’épidémie de Covid-19 va donner un nouveau souffle à la sécurité sociale. Le déficit devrait atteindre 21,6 milliards d’euros en 2022, une nette amélioration après les niveaux records de 2021 (-34,6 milliards) et 2020 (-38,7 milliards). D’ici 2025, les pertes devraient s’élever à un peu plus de 13 milliards d’euros, un “solde négatif, qui provient principalement des malades et dans une moindre mesure de la vieillesse”, explique le ministère des Finances publiques. Malgré l’élimination de l’impact comptable de la pandémie, le gouvernement prévoit un budget de 4,9 milliards d’euros pour les tests (1,6 milliard) et les vaccinations (3,3 milliards) en 2022.

Le Ségur de la santé, le 2020 a connu son premier impact sur le budget de la sécurité sociale, dans le PLFSS 2022 il pèsera encore 2,7 milliards d’euros, l’essentiel de la facture est lié à l’augmentation des salaires du personnel soignant (un peu plus de deux milliards d’euros). . Globalement, les mesures résultant de Ségur de 2020 à 2022 s’élèveront à environ 12,5 milliards d’euros.

Une augmentation de 400 millions d’euros est attendue pour les soins aux personnes âgées en 2022, a annoncé le Premier ministre Jean Castex. Au moins 240 millions d’euros sont consacrés aux aides ménagères, alors que le gouvernement fixe un “plafond” à 22 euros par heure de travail. Par ailleurs, le personnel soignant sera renforcé afin « d’atteindre un total de 10 000 ETP (équivalents temps plein, ndlr) sur les cinq prochaines années ».

Le budget médicaments est gonflé. Le périmètre des médicaments intégralement remboursés par la sécurité sociale a été élargi pour 2022, ce qui représente un surcoût de 370 millions d’euros. Même en tenant compte des coupes classiques dans les dépenses (1,2 milliard d’euros d’économies pour 2022), le budget médicaments de l’État gonflera de plus d’un milliard d’euros.

La contraception sera facilitée et le nombre de sages-femmes augmenté. La mesure était connue depuis début septembre : à partir du 1er janvier, les femmes de 18 à 25 ans pourront utiliser gratuitement des contraceptifs, dont le budget est de 21 millions d’euros par an. Un budget de 41 millions d’euros a également été affecté au Segur Santé pour la revalorisation des salaires des sages-femmes. Après tout, plusieurs millions devront être dépensés pour raccourcir les délais d’attente après l’ouverture de la procréation assistée pour tous.

A partir de l’année prochaine, tous les patients âgés de trois ans et plus qui souffrent de dépression légère à modérée et de troubles anxieux peuvent avoir huit consultations avec un participant Les psychologues sont remboursés par la sécurité sociale s’ils disposent d’une lettre du médecin. En 2022, un budget de 50 millions d’euros sera consacré à ce dispositif, dont la première séance sera facturée 40 euros, les 30 suivantes.

retraites : dans le noir puis dans le trou. Le gouvernement n’a présenté aucune mesure spécifique concernant les retraites. D’un point de vue comptable, la tranche d’âge de la retraite générale devrait dans un premier temps être déficitaire (-3,7 milliards

assurance sociale
gouvernement
Sois béni

En cliquant sur « Je m’abonne », vous consentez à ce que Challenges utilise votre adresse e-mail pour envoyer la newsletter. Vous confirmez avoir pris connaissance de nos Conditions Générales d’Utilisation et de notre Politique de Confidentialité, qui vous informent sur les modalités de traitement de vos données et les possibilités d’exercer vos droits sur ces données. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant les liens de désinscription ou en nous contactant à [email protected] contacter

En cliquant sur « Je m’abonne », vous consentez à ce que Challenges utilise votre adresse e-mail pour envoyer la newsletter. Vous confirmez avoir pris connaissance de nos Conditions Générales d’Utilisation et de notre Politique de Confidentialité, qui vous informent sur les modalités de traitement de vos données et les possibilités d’exercer vos droits sur ces données. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant les liens de désinscription ou en nous contactant à [email protected] contacter

Si vous souhaitez modifier vos centres d’intérêt, vous pouvez toujours cliquer sur le lien Notifications situé en bas de toutes les pages du site.

Ref: https://www.challenges.fr