Par

AFP

le 14 septembre 2021 à 23h03

Lire pendant 4 minutes

Un an après le terrible 8 :2 infligé aux Catalans par la C1 en quarts de finale, le FC Bayern Munich a confirmé sa supériorité sur le FC Barcelone, avec 3 absents mardi au Camp Nou lors de la première journée du Ligue des champions : 0 repères.

Pour la première fois depuis plus de quinze ans en Ligue des champions sans Lionel Messi, les Catalans ont souffert de son absence et les ont séparés du géant allemand, qui s’appuyait sur son indéniable amiral Thomas Müller ( 34. ) et Robert Lewandowski (56e), 85e).

“Ce sera un souvenir qu’il faudra prendre en compte”, a admis lundi Ronald Koeman à propos du fantôme 8-2 qui est encore dans les mémoires catalanes fantômes . Et le technicien néerlandais, au chevet d’une équipe en plein essor, a pu mesurer ce qui différencie sa jeune formation des Bavarois.

« C’est comme ça, on est ce qu’on est. Ça va être compliqué dans le futur proche. Mais je suis convaincu qu’on va suivre nos très jeunes joueurs qui vont acquérir de l’expérience à la fin de la saison, vous le verrez. Mais aujourd’hui il y a une nette différence, c’est clair”, a reconnu Gérard Pique coup de sifflet final.</ Les « champions du record » ont maintenu leur supériorité dès l'entame de match et alerté à plusieurs reprises Marc-André ter Stegen dans les cages catalanes : Leroy Sané a vu son premier but de la main droite et de la tête du gardien Blaugrana (19e tentative) repoussé du pied droit de son compatriote (52e).

Mais la bouffe de Manuel Neuer dans les cages de la sélection allemande n’a rien pu faire dans le 25 mètres tiré par Thomas Müller (34e), distrait par le jeune Eric Garcia s’aligne.

à la reprise de la semelle dans la cage vide de Robert Lewandowski (56.), après une frappe de Jamal Musiala, qui s’est écrasé sur le poteau gauche de Ter Stegen avant de revenir aux pieds du Pôle.

Ou sur le double but de “Lewy” (85e), sur une action similaire qui lui a assuré sa place de troisième meilleur buteur de l’histoire de la C1 (75 buts) derrière le tandem Lionel Messi (120) – Cristiano Ronaldo (135e.) confirmé), buteur du soir à Manchester United.

Âgés respectivement de 32 (lundi) et 33 ans, Müller et Lewandowski, bien épaulés par Sané et Musiala, ont décidé avec l’inefficacité des nouveaux attaquants catalans

L’Allemand Bodenfuchs reste dans son rôle de bourreau du Barça et a inscrit 7 buts en 6 matchs contre les Blaugrana, tandis que “Lewy” a inscrit son 18e match de suite pour le Bayern.

Ci-contre, Memphis Depay, qui est arrivé cet été, a été le seul à avoir tenté de faire des appels stériles, et Luuk de Jong, arrivé il y a quinze jours, semblait perdu.

En défense, l’énorme performance du Français Dayot Upamecano, qui a remporté presque tous les de ses duels et Frenkie de Jong au milieu de terrain également détruit le rideau Blaugrana, vite désorganisé lorsque le Bayern accélérait.

Même depuis les tribunes du Camp Nou, qui étaient presque à moitié pleines mardi soir, des sifflets sifflaient comme l’arbitre sifflait à la mi-temps tandis que le Barça se retenait, ou pendant le temps -outs de Jordi Alba et Sergio Busquets.

Alors que le Bayern s’est sagement appuyé sur son cadre habituel cet été pour asseoir sa domination, le Barça, notamment après les départs de Messi et Antoine Griezmann, doit y aller bat son plein pendant le mercato final, s’appuyant de plus en plus sur ses jeunes talents.

Les Catalans ont également mis fin à la rencontre avec sept joueurs de moins de 25 ans sur le terrain.

Creusés par la fatigue, les visages d’Alba, de Busquets et des vétérans catalans contrastaient avec la froide sérénité du Bayern alors que les hommes de Koeman jouaient celui-ci. même jouer en Liga ce week-end.

La scène européenne est un cran de trop pour le jeune Barça. La Bavière est prête à se battre.

Votre adresse sera utilisée pour envoyer les newsletters qui vous intéressent. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en écrivant à l’adresse Abonnements @ challenges.fr. écrire

Votre adresse sera utilisée pour envoyer les newsletters qui vous intéressent. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en écrivant à l’adresse Abonnements @ challenges.fr. écrire

Ref: https://www.challenges.fr