Ghana : Tullow Oil annonce le début d’une importante campagne de forage avec quatre puits

Tanzanie : les filiales de Barrick Gold devraient atteindre les objectifs de production en 2021

Le directeur général de Société General Cameroun (SGC) , le Français Nicolas Pichou a pris ses nouvelles fonctions à la tête de la filiale locale, où il a occupé pendant deux ans les fonctions de directeur général et général adjoint. Il remplace la sénégalaise Mareme Mbaye Ndiaye, qui a été nommée directrice de la région Afrique centrale et orientale du groupe bancaire français en juin dernier.

Le nouveau leader du marché reprend les rênes d’une entreprise en croissance, malgré le contexte économique difficile en 2020 Marquée par la crise sanitaire du coronavirus, la SGC a octroyé 802 milliards de FCFA (1,4 milliard) de prêts, qui s’impose comme le leader sur ce segment avec une part de marché de 19,2%. Suite à une lettre d’intention signée avec l’Etat, la SGC, il y a quelques mois, la SGC a ouvert une ligne de crédit pour financer les petites et moyennes entreprises (PME) à hauteur de 25 milliards de FCFA pour accompagner le secteur manufacturier à se positionner pour la période post-Covid-19.

Par ailleurs, la SGC s’est mobilisée avec 127 milliards de FCFA (193 millions d’euros) ces deux dernières années pour figurer au premier rang des meilleurs spécialistes de la valeur de trésorerie (SVT). Des résultats qui doivent non seulement être consolidés mais augmentés dans un environnement bancaire compétitif avec la présence de deux nouvelles banques ajoutées aux institutions d’épargne et de crédit bimensuelles qui sont alors opérationnelles.

Le financier de formation de 41 ans a plus de 15 ans d’expérience , dont plus de la moitié en Afrique. Entre 2013 et 2016, il a notamment été responsable du développement commercial de la filiale ghanéenne et superviseur des relations avec les entreprises multinationales, où il a développé de nouveaux produits pour l’activité bancaire notamment, avant de se lancer en affaires au Sénégal entre 2016 et 2018. actif était directeur des ventes.

Enregistrez mon nom, mon e-mail et mon site Web dans ce navigateur pour mon prochain commentaire.

L’AFRICA FINTECH FORUM est le plus grand rendez-vous de l’industrie fintech en Afrique francophone et fait partie du top 5 en Afrique. L’AFF est plus qu’un

L’AFRICA FINTECH FORUM est le plus grand rendez-vous de l’industrie fintech en Afrique francophone et fait partie du top 5 en Afrique. L’AFF est plus qu’un événement car il appelle à l’action en mettant l’écosystème en mouvement avec un contenu inclusif, riche et impactant.

Faire face aux menaces de sécurité : renforcer la résilience pour l’Afrique que nous voulons

Cette année (2021) marque le 10e anniversaire du Forum de haut niveau

Cette année (2021) le 10e anniversaire du Forum de haut niveau de Tana sur la sécurité en Afrique. Elle coïncide avec un moment critique en Afrique et dans le monde. En raison de la pandémie de COVID-19 qui a révélé des faiblesses et des divisions. Une crise qui a mis à nu les inégalités au niveau mondial et local. Les anciennes lignes de faille subsistent. Les nouvelles créent des tensions et des menaces. Ces tensions convergent à l’intérieur – et non à l’extérieur – des États. Cela révèle les inconvénients de la relation rompue entre l’État et la société.

Le Forum Tana de cette année porte sur la meilleure façon de relever les nouveaux défis socio-économiques, politiques et de gouvernance. L’objectif est de répondre à ces menaces en pensant aux citoyens, la ressource la plus précieuse. Il convient également d’examiner comment l’art, la culture et le patrimoine culturel, le thème de l’UA pour 2021, peuvent être utilisés pour promouvoir l’UA, étant donné la myriade de défis auxquels le continent est confronté. En déplaçant l’attention des États et des institutions vers les citoyens. Il s’agit de changer les lignes pour un avenir meilleur.

Le Forum Tana, un forum de discussion qui réunit d’anciens chefs d’Etat et des experts africains sur les questions de paix et de sécurité.
Case postale : 1176 Addis-Abeba, Éthiopie

Nouakchott le 7 octobre 2021. Le journal financier panafricain Financial Afrik organise le

Nouakchott le 7 octobre 2021 en coopération avec le Ministère mauritanien de l’Economie et de la Promotion des Secteurs Productifs. Le journal financier panafricain Financial Afrik organise en coopération avec le ministère mauritanien de l’économie et de la promotion des secteurs productifs les 16 et 17 décembre 2021 la quatrième édition des Financial Afrik Awards (4FAA) à l’Hôtel Retaj Resort à Nouakchott (Mauritanie) avec le thème « Afrique en 2050″.

L’événement sous Le Haut Patronage de Son Excellence Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, Président de la République, réunira 200 personnalités du monde des affaires, de la finance et des affaires et sous forme virtuelle environ 400 participants qui souhaitent suivre la conférence à travers une plateforme spéciale. En plus du panel de haut niveau consacré aux plus importantes tendances économiques, sociales, démographiques, climatiques et géostratégiques en Afrique en 2050, la rencontre sera enrichie d’un espace B to B pour les investisseurs.

Financial Africa Récompense un événement de stratégie et de réseautage qui rassemble chaque année depuis 2018 des experts, des dirigeants de banques, de compagnies d’assurance, d’institutions publiques, des fintechs, des bourses, des fonds d’investissement ainsi que des PDG et des décideurs d’Afrique et d’autres pays sur tous les aspects de la politique de développement.

Financial Afrik Awards à Nouakchott, comme chaque année, la liste des 100 personnalités qui changent l’Afrique aux confins de l’Afrique sera dévoilée – une soirée de gala autour de la culture.

Un média multi-supports est proposé par les dirigeants et managers de Financial Afrik à l’information financière stratégique. Informations factuelles, “Global”.

Ref: https://www.financialafrik.com