Je n’aurais certainement rien dit de cette scène de théâtre mal meublée de la COCAN sans la photo de l’ivoire de la côte. Sept (7) ans après que la CAN a reçu l’organisation, non le stade est fini, encore moins les villas sportives, les rues, les voies de circulation, les hôpitaux… Trois ministres en sept ans, toujours les mêmes combats.Si votre collègue veut la CAN au troisième mandat, il sait quoi faire. S’il continue à distribuer des cartes politiques, il voit même

Le samedi 9Un responsable de Sodexam m’a parlé le 2 octobre 2021 : “Chef, votre affaire de Coupe d’Afrique des Nations est compliquée100 m sur 3000 m² “Je lui ai juste dit :”Ça s’appelle organiser une coupe d’Afrique, pas un festival de danse traditionnelle à Poro”

Le lendemain il me recontacte « Si nous devons répondre aux exigences de la CAF, nous serons obligés de visiter la forêt sacrée de Korhogo pour effacer “La preuve qu’il y a encore beaucoup à faire pour respecter les échéances de la CAN2023. Plus que 15 mois pour emballer les petits plats dans les grands, pour relever le défi de la guerre du COCAN

A LIRE AUSSI : Nomination des membres du COCAN 2023 : le torchon est en feu entre Amichia et Paulin Danho

La tutelle en est certainement consciente et veut aller vite COCAN-nouveau aussi Rappel de juin en septembre sur la troisième tour Sogefia est en ébullition au 1er étage de la tour Sogefia A Marcory-Résidentiel, siège de la COCAN, les consultations pour vérifier les noms des membres traînent en longueur. garder les anciens membres” Dit une source introduite La tutelle veut quelque chose Nouvelles

Le lundi 11 Octobre 2021, dès la fin du match entre les Eléphants et le Malawi à Cotonou, la nouvelle tombe : Un mémorandum du ministre des sports publie la liste des vice-présidents de la COCAN Ex ministre des sports, ex ministre de la ville et président de Cocan sont renversant “Le ministre fait quelque chose de mal A ce niveau ce n’est pas possible. Il a le droit de nommer les membres de la COCAN s’il le souhaite mais ne le dit pas” sur proposition du président de la COCAN “

Le lendemain, mardi 12 décembre Octobre, le président de la COCAN revoit la supervision Dans une note confidentielle que l’on retrouve très vite dans les boites mails et sur les réseaux sociaux, il écrit : ” A en croire ce qu’il dit, les dates convenues auraient été faites “sur la suggestion du président de la COCAN. Une telle déclaration n’est pas surprenante et le résultat d’une grave inexactitude “Quand il s’agit de boxe, on parle d’uppercut

A LIRE AUSSI : Titrologie 13 Octobre 2021 : Revue de presse ivoirienne : “Parti Gbagbo, tout est prêt”

Dans les conditions actuelles, le COCAN est visiblement paralysé. Il ne peut pas faire la guerre à la tutelle et agir efficacement sur le terrain. Le COCAN n’est pas né de nulle part. Le Président du COCAN est nommé par le Ministère des Sports sur proposition du Président de la FIF Nommé Le ministère des Sports lui-même dépend du Premier ministre et de la Présidence de la République. En principe, les rapports sont parfaitement lubrifiés si chacun respecte les règles du jeuMais nous voici en Côte d’Ivoire. Chacun agit selon sa proximité réelle ou perçue avec le Président de la République. Votre camarade est du coup la pierre angulaire du système de gestion et de décision

A LIRE AUSSI : Aperçu de 3000 foyers à Yopougon Banco Nord : la mairie donne des raisons

Alors que les parkings bougent, les choses avancent beaucoup trop lentement sur le terrain. La Côte d’Ivoire a des matchs d’éléphants à Cotonou, au Bénin délocaliser Mais il ne peut pas demander aux autorités béninoises de transférer leur savoir-faire en matière de réhabilitation et d’entretien des pelouses et des terrains de sport à Abidjan Tout le monde se concentre sur la CAN2023 sans savoir que les actions en cours tourmentent l’organisation de la compétition La balle appartient à ton camarade En 2014 il voulait la CAN2019 Il a eu la CAN2021 Si son pays se bat encore dans les petites guerres sept (7) ans plus tard concernant la nomination et le positionnement des membres de la COCAN, c’est à lui de faire quelques recherches et de prendre les flics par les cornes

La Côte d’Ivoire connaît la petite honte de la non homologation des stades. Si elle continue dans le schéma actuel, elle aura honte de la délocalisation de la compétition elle-même…

JA News – COCAN 2023, Guerre Amichia-Paulin-Danho, Fernand Dédeh ​​dit : « Ministre, toujours les mêmes combats »

Ref.: https://www.ivoiresoir.net/guerre-amichia-paulin-danho-fernand-dedeh-se-prononce/