Par

AFP

12 novembre 2021 à 13h26

Lire pendant 4 minutes

Nouvelles mesures, nouveaux rapports et faits marquants : un point sur les derniers développements de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

La situation liée à l’épidémie de Covid-19 continue de se dégrader dans l’Union européenne et s’applique en dix pays comme “très préoccupants” et dans dix autres comme “très préoccupants”, a annoncé vendredi l’Autorité européenne des maladies.

“La situation épidémiologique dans l’UE se caractérise actuellement par une augmentation rapide et significative des cas et une faible mais le taux de mortalité augmente lentement », résume le Centre européen de contrôle des maladies (ECDC).

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a annoncé la réintroduction d’un certain nombre de restrictions sanitaires, affectant notamment le secteur de la restauration, à un nombre record de Covid -19 cas à traiter.

Les manifestants ont manifesté à La Haye alors que les mesures étaient annoncées, qui auront lieu à Kra ft et prendra au moins trois semaines.

L’Allemagne, qui a été touchée “durement” par une quatrième vague de Covid-19, doit se préparer à “des semaines et des mois difficiles”, a prévenu le président de l’Institut de santé publique Robert Koch (RKI) et a plaidé pour un durcissement des restrictions.

Moins d’une semaine après la réintroduction des mesures contre le Covid-19, le gouvernement islandais a annoncé un nouveau durcissement de son dispositif à partir de minuit au vu des records de contamination de la dernière quelques jours.

La limite du nombre de personnes dans les rassemblements publics sera réduite de 500 à 50, la limite dans les piscines et les salles de sport sera fixée à 75% de la capacité maximale et les horaires d’ouverture des bars, les restaurants et discothèques seront raccourcis d’une heure, avec fermeture à 22h. en permettant aux communes d’utiliser le pass sanitaire.

Le pays scandinave, qui a levé toutes ses restrictions fin septembre, proposera également une troisième dose de vaccination pour toute personne de plus de 18 ans, mais sans restrictions et autres mesures drastiques. </ La chancelière autrichienne a annoncé un projet national de confinement pour les personnes non vaccinées ou qui n'ont pas de certificat d'anticorps, l'Autriche compte un nombre record de nouvelles infections au Covid-19.

La date du entrée en vigueur de la mesure, qui n’est entrée en vigueur que dimanche Il ne l’a pas nommé.

Le gouvernement russe a proposé des modifications à la loi pour permettre l’introduction de passeports de santé stricts en Russie, qui est toujours touchée par la Pandémie de Covid-19, et une surmortalité sévère détectée en raison du virus.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a des efforts de vaccination plus ciblés instamment priés de veiller à ce que les populations vulnérables reçoivent des injections. Selon l’OMS, près de deux millions de cas de coronavirus ont été enregistrés en Europe la semaine dernière, faisant à nouveau du continent l’épicentre de la pandémie.

Il s’agit « du plus grand nombre de cas en une seule semaine dans la région depuis son début. .” de la pandémie “, a déclaré le chef de l’organisation, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

La procédure pour une éventuelle approbation en urgence du vaccin contre le Covid Sputnik V made in Russia a ” redémarré ” après plusieurs mois de suspension, le L’OMS l’a annoncé.

La pandémie a fait au moins 5 078 208 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a signalé l’épidémie de la maladie fin décembre 2019, selon un rapport produit par l’AFP à partir de sources officielles vendredi midi.

Les États-Unis sont le pays qui compte le plus de décès (759 677), devant le Brésil (610 224), l’Inde (462 690), le Mexique (290 630) et la Russie (252 926).

Les estimations de l’OMS, en tenant compte des et en surmortalité directement liée au Covid-19 que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé qu’annoncé officiellement.

En cliquant sur « Je m’abonne », vous consentez à ce que Sciences et Avenir utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter. Vous confirmez avoir pris connaissance de nos Conditions Générales d’Utilisation et de notre Politique de Confidentialité, qui vous informent sur les modalités de traitement de vos données et les possibilités d’exercer vos droits sur ces données. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant les liens de désinscription ou en nous contactant à [email protected] contacter

En cliquant sur « Je m’abonne », vous consentez à ce que Sciences et Avenir utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter. Vous confirmez avoir pris connaissance de nos Conditions Générales d’Utilisation et de notre Politique de Confidentialité, qui vous informent sur les modalités de traitement de vos données et les possibilités d’exercer vos droits sur ces données. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant les liens de désinscription ou en nous contactant à [email protected] contacter

Si vous souhaitez modifier vos centres d’intérêt, vous pouvez toujours cliquer sur le lien Notifications situé en bas de toutes les pages du site.

Ref: https://www.sciencesetavenir.fr