Le Stade Rochelais est entré dans la cour des grands et a remporté dimanche sa première demi-finale de Coupe d’Europe. Là, il a rejoint le Stade Toulousain, qui s’est qualifié samedi aux dépens de Bordeaux-Bègles.

Pour la première fois en six ans, deux équipes françaises se battent pour le titre de champions d’Europe. Le Stade Rochelais a réussi l’exploit en remportant la première demi-finale de Coupe des Champions de son histoire le dimanche 2 mai au stade Marcel Deflandre contre Leinster (32-23). ​​

Les Maritimes se qualifient pour sa première finale européenne et seront rencontrez le Stade Toulousain, vainqueur de l’Union Bordeaux-Bègles, à Twickenham le samedi 22 mai.

VOUS L’AVEZ FAIT !!! LE JAUNE ET LE NOIR MOULE POUR LES PREMIERS MAÎTRES DE COUPE POUR METTRE FIN À LEUR HISTOIRE EN GAGNANT 32-23 CONTRE @leinsterrugby !!!! #SRvLEI #ChampionsCup #FievreSR pic.twitter.com/anv5PXEvWl

La rencontre ne démarre pas en faveur des Maritimes. La Rochelle a fait preuve d’une grande indiscipline et a écopé de neuf pénalités en seulement dix minutes. Les Irlandais, pour leur part, n’ont pas été impressionnés par la foule de supporters La Rochelle présents lorsqu’ils sont arrivés au stade et ont mis la pression sur le jaune et le noir dès les premières secondes récompensées par une tentative de Furlong pour un penalty à La Rochelle. . Les Rochelais n’arrivent à atteindre le nombre de points que grâce à la chaussure magique de West.

Pendant la pause, les deux équipes sont quasiment au coude à coude (12-13). Mais La Rochelle est loin d’avoir dit son dernier mot. A l’heure du match, la tendance est complètement inversée et Leinster perd le fil de la rencontre car il manque cruellement de réalisme.

La Rochelle, de son côté, mine le bloc irlandais, provoque des erreurs et leur indiscipline. En défense, le Stade Rochelais ne faiblit pas et justifie sa casquette comme meilleure défense du championnat.

Cette dynamique porte ses fruits à la 66e minute, pour le plus grand bonheur des supporters de La Rochelle, qui aux portes du stade et aux fenêtres de bâtiments pour voir ce moment historique de vos propres yeux. Le troisième s’échappe et marque la première tentative de la rencontre (25-16).

Huit minutes plus tard, c’était au tour de Will Skelton de faire la pause finale en effectuant sa 21e tentative en 54 matchs sous les couleurs jaune et noir. marqué. Sans aucun doute le plus important de l’histoire du club. L’Australien, solide à l’offensive comme à la défensive, a impressionné par sa puissance tout au long de la rencontre et confirme l’énorme travail de toute la formation La Rochelle.

Skelton, qui a déjà concouru deux fois sous le maillot des Sarrasins, s’est réjoui de cette victoire au micro de France Télévisions: “C’est une sensation extraordinaire. Nous n’étions pas les favoris de ce match et nous avons travaillé très dur cette semaine, pour gagner. Nous. ” connaissait très bien cette équipe de Leinster. »Pendant ce temps, le président Vincent Merling a tenté de cacher ses sentiments:« C’est un truc fou, c’est tout simplement génial! Je regrette une chose: c’est que le stade n’est pas plein aujourd’hui. “

⚫️ La #FievreSR monte devant le Deflandre Stadium, où les foules arrivent pour fêter cette qualification @ infofrance3 @ F3PoitouChtes @staderochelais @TeamSRochelais @ ClubBagnards #srlei #srvlei pic.twitter.com/truzx3ndQB

La Rochelle rejoindra donc le Stade Toulousain de Twickenham le 22 mai pour continuer à entrer dans l’histoire – et pourquoi pas, remporter un premier titre de champion -Coupe face à son rival direct en le top 14.

Vidéo

Le résumé de la victoire du Stade Rochelais contre Leinster en demi-finale de la Coupe des Champions

Vidéo

Le résumé de la victoire de Toulouse face à l’UBB en demi-finale de la Coupe des Champions

Ref: https://www.francetvinfo.fr