Selon les deux agences des Nations Unies, la crise alimentaire, qui touche un quart de la République démocratique du Congo, montre peu de signes d’apaisement Reste inchangée au premier semestre 2022″, le rapport nutritionnel l’image pourrait s’aggraver dans certaines régions et dans les groupes particulièrement vulnérables, y compris les jeunes enfants et les enfants, les femmes

Aujourd’hui, près de 27 millions de personnes en République Démocratique du Congo sont confrontées à une insécurité alimentaire aiguë, notamment dans les provinces de l’Ituri, du Nord Kivu, du Sud Kivu et du Kasaï, mais aussi dans la périphérie de la capitale Kinshasa

La population des provinces de l’Est et du Centre du pays souffre de la chute de la production agricole, conséquence des violences des groupes armés. A tel point que « même lorsque la nourriture est disponible, les prix élevés et la baisse des revenus font que de nombreuses personnes n’ont pas les moyens de bien manger », lit-on dans la déclaration

JA News – Crise alimentaire en République démocratique du Congo : le PAM et la FAO s’inquiètent

Ref.: https://www.ivoiresoir.net/crise-alimentaire-en-rdc-le-pam-et-la-fao-sinquietent/