Peut-on considérer Jean-Paul Belmondo comme le “Johnny du cinéma” ? David Hallyday a répondu à cette question dans une interview à La Provence. Et force est de constater que, selon le chanteur, la comparaison n’a pas lieu d’être.

En décembre 2017, la France a fait ses adieux à Johnny Hallyday. Une impressionnante fête folklorique a été organisée pour commémorer la légende du rock, décédée à l’âge de 74 ans. Et presque quatre ans plus tard, une autre légende nous a quittés, mais cette fois du cinéma : l’acteur Jean-Paul Belmondo. A l’annonce de sa mort le 6 septembre, à l’âge de 88 ans, toutes les chaînes d’information avaient chamboulé leurs programmes pour honorer la mémoire du Magnifique.

Une pluie d’hommages a également été balayée sur les réseaux sociaux. Laeticia Hallyday elle-même a eu une pensée pour l’acteur sur Instagram : “Une grande partie de notre enfance l’accompagne. Immense tristesse. Pensées à sa famille, ses fans. Son rire unique, sa gentillesse et son humilité m’ont façonné pour toujours. Les gens que nous aimons sont éternels et lui aussi. Merci Jean-Paul Belmondo. Aujourd’hui, vous vous retrouverez au paradis. “N’oublie pas, il t’attend et tu vas bien rire”, pouvait-on lire sous une photo de Jean-Paul Belmondo accompagné de Johnny Hallyday.

Peut-on alors faire un parallèle entre les deux artistes ? Dans le journal La Provence, le fils de Johnny, David Hallyday, a été invité à commenter la question : « On disait que Belmondo était le Johnny du cinéma. Qu’est-ce qui vous inspire ?”, interrogent les journalistes. Réponse de l’intéressé : “Vous ne pouvez pas comparer les deux. Je n’aime pas vraiment ce genre de parallèle “, a-t-il déclaré. Pour lui, les deux hommes étaient très différents. ” Belmondo était Belmondo, il était l’un des plus grands, il était le magnifique et un gars formidable. Je le connaissais, il était génial, humain. C’était un homme qu’on ne connait pas. “Je ne le vois plus beaucoup. Il avait de la finesse, il était doué d’une grande intelligence. C’est une grande perte. C’est encore un grand qui s’en va”, explique David Hallyday. /p> C’est ce que veut dire David quand il dit que ces deux hommes ne sont pas comparables ! Tout le monde a brillé au sommet de sa carrière, mais ce n’était pas la même histoire en privé !! Si la famille “Smet” n’a pas eu la classe de la famille Belmondo, ce n’est pas la faute de David et Laura (pas même de leurs mères), mais de celle de leur père et de leur belle-mère ! Bien qu’il ait aussi eu de nombreux amants (connus ou non), Belmondo n’a jamais mis ses enfants de côté pour une femme comme Johnny pour ne pas finir seul et vieux et malade… même si Belmondo filmait sans arrêt et qu’ils étaient ses trois aînés. après leur divorce avec sa mère à Londres, il n’a jamais oublié qu’il avait des enfants ! Lorsque Johnny et Sylvie ont divorcé et que Johnny et Nathalie se sont séparés, les journaux n’ont jamais écrit d’articles sur les disputes : ni entre les ex-couples qui ont toujours eu de bonnes relations, ni entre Vartan / Baye, qui se respectent, ni de disputes entre eux en relation avec leurs enfants respectifs, pas même entre David et Laura ! … Oui, c’était encore “classe” dans la famille Smet comme le Belmondo ! Mais c’était avant qui on connait…

Les informations recueillies par le biais de ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique permettant à Reworld Media Magazines et/ou ses partenaires et prestataires d’envoyer des bons plans et offres promotionnelles.
Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent.
Pour en savoir plus ou pour exercer vos droits, veuillez consulter nos conditions générales d’utilisation.

Ref: https://www.closermag.fr