La journaliste Michèle Léridon, membre depuis deux ans du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) après une longue carrière à l’Agence France-Presse (AFP), dont elle était directrice de l’information, est décédée lundi à l’âge de 62 ans, a partagé l’autorité de contrôle ce mardi.

“Femme de la conviction, Michèle Léridon était une grande journaliste qui a été unanimement reconnue”, notamment pour “sa riche expérience et sa grande rigueur intellectuelle”, a souligné le CSA dans un communiqué et rappelé “son engagement pour la liberté d’expression” de l’information “qui a conduit son cours.

” Michèle m’a beaucoup appris quand je suis arrivée à l’AFP alors qu’elle y était directrice de l’information. Pour moi, elle incarnait les valeurs humaines que j’aime à l’agence: l’empathie, la curiosité pour tout, l’honnêteté, la pondération du jugement et le sens de l’humour », a réagi le PDG de l’agence de presse, Fabrice Fries, et a salué« un merveilleux personne impliquée dans la vie est amoureuse ».

« Nous sommes tous choqués et dévastés par la disparition soudaine de Michèle », a témoigné Phil Chetwynd, qui l’a suivi pour l’information et n’était« pas seulement un journaliste de renom, mais un aussi. “courageux chef de la rédaction de l’AFP”, très admiré pour son honnêteté et son intégrité.

Après avoir débuté sa carrière dans la presse écrite, elle a rejoint l’AFP en 1981, où elle a notamment travaillé au service des médias et puis missions en Afrique de l’Ouest Elle a ensuite mis en place la Direction des Banlieues Urbaines avant d’être nommée Directrice Adjointe du Bureau d’Abidjan Elle s’est notamment occupée des conflits au Libéria et en Sierra Leone (1996-1999).

Elle a été successivement rédactrice en chef adjointe Europe Afrique, chef du service d’information sociale, puis rédactrice en chef et directrice du bureau de Rome.

À l’été 2014, elle a nommé son directeur de l’information, poste rédactionnel le plus élevé de l’agence. Michèle Léridon, première femme à occuper ces postes, a notamment contribué au développement des activités vidéo de l’agence, en luttant contre la désinformation et en agissant pour mieux représenter les femmes.

Elle a rejoint le CSA début 2019. En particulier, elle était <> mais a également joué <> et les réseaux sociaux >> contribuant à la transformation d’une institution qui a laissé sa marque “, résume le CSA.

Lisez les articles dans la section Entreprise,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQTutoriel vidéoPublicitéContactez-nousSitemapMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique relative aux cookiesArchive de la politique de confidentialité personnelle

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu de l’article inclus dans votre annonce.

Pour ce faire, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

Ref: https://www.lepoint.fr