Nous utilisons des cookies et d’autres technologies de suivi pour améliorer votre expérience de navigation sur notre site, afficher du contenu personnalisé et des publicités ciblées, analyser le trafic du site et comprendre d’où viennent nos publics. Pour en savoir plus ou vous désinscrire, lisez notre Politique relative aux cookies. Veuillez également lire notre avis de confidentialité et nos conditions d’utilisation, qui sont entrés en vigueur le 20 décembre 2019.

La série de deux matchs des Giants de San Francisco contre les Rangers du Texas s’est peut-être soldée par une déception, mais il reste encore beaucoup de temps pour s’assurer que le road trip de six matchs est un succès.

Malgré ce à quoi nous nous attendions au début de la saison, les Giants jouent suffisamment bien pour que diviser une série, même sur la route, soit une déception. Mais nous ne devons pas perdre de vue le fait qu’aller .500 sur les trajets routiers est toujours une formule assez décente.

Divisez quatre matchs avec les Nationals de Washington et les Giants feront du surplace avant de rentrer à la maison pour sept matchs consécutifs. Mais gagner cette série et faire le voyage sur la route serait un excellent moyen de poursuivre une saison magique.

Qui : Giants de San Francisco contre Washington NationalsOù : Nationals Park, Washington DCQuand : jeudi (16h05), vendredi (16h05), samedi (16h15) et dimanche (10h05)National diffusions : samedi (Fox)

Record : 38-23, 1er dans le différentiel WestRun de la NL : 74, 2e dans le classement post-saison de la NL : 1ère tête de série Momentum : 1 match de séquence de défaites, 7-3 à leurs 10 derniers matchs

Record : 25-33, 4e du NL EastRun Différentiel : -31, 12e du classement NLPostseason : 7 matchs du NL East, 9 matchs du Wild CardMomentum : 1 victoire consécutive, 4-6 dans leur dernier 10 jeux

Mike Yastrzemski : Yastrzemski est susceptible de revenir ce week-end, et comme ce serait bien pour les Giants, d’autant plus qu’Alex Dickerson est maintenant sur la liste des blessés. Les Giants pourraient utiliser la batte de Yaz au sommet de l’alignement, mais, pour être honnête, cela me manque surtout de regarder le gars jouer.

LaMonte Wade Jr. Avec ou sans Yastrzemski, il semble que Wade fera partie de la programmation pendant un certain temps, et jusqu’à présent, les résultats ont été impressionnants. La taille de l’échantillon est petite (54 apparitions de plaques), mais Wade atteint .283/.389/.500. Plus important encore, il semble mettre en place des batteurs Giantsy – il travaille, attend le bon lancer et rend la vie difficile aux lanceurs et aux défenses adverses. Chaque match est un point de données pour savoir si Wade peut être un contributeur à long terme dans la Bay Area.

Johnny Cueto : Cueto a montré des signes de retour à son état d’avant la blessure, et ses périphériques ont toujours l’air plutôt bien. Mais les derniers matchs ont été difficiles – le plus récent était un match contre les Cubs de Chicago dans lequel Cueto a accordé 6 coups sûrs, 2 buts sur balles et 4 points (3 mérités) en 4,1 manches, tout en passant la majeure partie du match à travailler dans des situations stressantes. . Il lance samedi, et ce serait certainement bien de le voir jouer un bon match.

Max Scherzer : Scherzer a peut-être cédé sa place de « meilleur lanceur de la Ligue nationale » à Jacob DeGrom, mais il reste l’un des meilleurs de la ligue. Il lancera le premier match de la série et entrera dans le jeu avec un WHIP de 0,818 et 104 retraits au bâton en 77 manches. Ce sont des chiffres un peu terrifiants.

Jon Lester: Je mets principalement Lester ici pour que vous puissiez être informé qu’il est aux Nationaux, ce que j’oublie sans cesse. Je deviens probablement répétitif avec ces aperçus, car je continue de cibler les lanceurs adverses qui renoncent à beaucoup de marches. Que puis-je dire, ce sont des gens à surveiller, car nous savons tous ce que les frappeurs des Giants essaient d’exploiter. Jusqu’à présent, Lester a délivré 16 buts sur balles en seulement 38,2 manches. Si les Giants peuvent en profiter… et ensuite s’amuser sur les sentiers de base… ils pourraient avoir tout un tas de succès.

Juan Soto: Soto était mon choix de pré-saison pour MVP, ce qui n’était pas exactement un choix audacieux après une saison 2020 au cours de laquelle il a mené la NL en moyenne au bâton et a mené les Majors en pourcentage sur base, pourcentage de coups, OPS et OPS , tout en n’ayant que 21 ans. Il a pas mal régressé cette année, car sa ligne est passée d’un Bonds-esque .351/.490/0.695 il y a un an (dans une saison de 60 matchs, certes) à un plus traditionnel niveau étoile .279/.412/.461. Mais il a commencé à trouver son rythme ces derniers temps : au cours des 9 derniers matchs, le gaucher frappe 10-30 avec 4 circuits et 11 buts sur 10 retraits au bâton. Deux mots pour les lanceurs des Giants : attention.

Titre associé :
Washington Nationals Series Preview : Les Nats rentrent chez eux pour affronter les Giants de San Francisco
Aperçu : En route vers DC
Nuts, Giants commencent la série à partir d’un drame supplémentaire
Bleary-eyed Nationals a essayé de se reposer avant l’ouverture de la série

Ref: https://www.mccoveychronicles.com