l’essentiel
Le Quotidien Show a épinglé le polémiste, défenseur de la langue française. La cause ? une grosse erreur dès les premiers mots de son nouveau livre.

Le nouveau livre d’Eric Zemmour, La France n’a pas dit son dernier mot, sortira le jeudi 16 septembre. Et on parle beaucoup avant même qu’il ne soit publié.

Le risque de l’autopublication est que souvent personne ne corrige l’orthographe : le grand livre d’Eric Zemmour sur la France commence par une erreur… française. ud83dude43#Quotidien pic.twitter.com/OSVWTaPSJ2

Lilia Hassaine, journaliste à l’émission de Yann Barthès, s’est arrêtée à la première page : “Je voulais vous citer les premiers mots du livre d’Eric Zemmour. On sait que chez Proust, comme chez Balzac, la première phrase consiste en capital et en sommes. » tout le roman. C’est aussi le cas de lui. » Puis elle lit l’introduction : « J’ai péché, j’avoue… péché d’orgueil, péché d’arrogance… », puis elle remarque : « C’est ainsi qu’on découvre qu’Eric Zemmour à la place, “péché” avec sa canne à pêche doit être écrit avec un “é”. Son grand livre sur la France commence donc par une erreur… en français.”

A lire aussi :
Conversation avec Macron, immigration, “grand remplacement”… les 5 informations controversées du livre d’Eric Zemmour

L’éditeur historique d’Eric Zemmour, Albin Michel, a refusé de publier le livre. Le polémiste a dû recourir à l’autoédition. Le risque est que vous fassiez apparaître des fautes de frappe par manque de relecture.

Apparemment il dérange tellement de monde que c’est désormais la recherche du moindre détail le concernant !
Si je lis beaucoup moi-même, je peux dire qu’il y a aussi des fautes d’orthographe dans de nombreux livres d’éditeurs connus.

Appelez cela une faute d’orthographe majeure alors que la plupart des journaux en regorgent dans leurs articles…

Ref: https://www.ladepeche.fr