Défis

voiture

Des dossiers

Par

Eric Bergerolle

le 05/03/2021 à 11h38

5 min de lecture

Les abonnés

Conduire à l’éthanol sans mise à niveau n’est pas sans risque pour le moteur. Le jeu ne vaut plus la chandelle car la réglementation autorise l’homologation des carters pour les moteurs avec filtres à particules ainsi que pour les voitures de plus de 14 ch.

Au 1er avril 2021, ceux qui avaient une nouvelle voiture à essence étaient avec l’idée achetée d’éliminer le surcoût de la pompe en installant un boîtier E85, a fait face à une cruelle déception. Car ces kits ne sont pas homologués pour les derniers moteurs essence équipés d’un filtre à particules. Vous êtes depuis le décret modificatif du 19 février 2021.

C’est fait! Le Journal officiel du 5 mars a publié le texte de l’ordonnance modificative du 19 février 2021, qui modifie les dispositions de l’ordonnance du 15 décembre 2017 relative à l’homologation des unités de conversion E85. Les fabricants de kits de conversion éthanol et le collectif bioéthanol (qui représente les fabricants de cet alcool-carburant) attendaient depuis longtemps ce moment: ces professionnels ont demandé l’homologation et l’homologation de la vente d’unités E85 pour les véhicules dont la puissance de direction dépasse 14 CV. Mais aussi pour de plus en plus de personnes dont le moteur essence est équipé d’un filtre à particules (DPF). Un accessoire largement utilisé dans les véhicules les plus récents.

“Cela offre aux conducteurs une solution puissante et légale pour conduire avec le superéthanol E85, qui s’applique à 9 véhicules sur 10 de la flotte essence, dont la plupart sont immatriculés depuis 2001 Véhicules essence », a accueilli ce matin le Collectif du Bioéthanol. Cela représenterait un potentiel important d’environ 10 millions de voitures éligibles, à condition qu’un moteur à essence soit bien entretenu et n’ait pas parcouru trop de kilomètres. Sous réserve également de l’agrément du boîtier pour

“Lors de la publication du décret en 2017, les constructeurs n’ont pas équipé leurs moteurs essence de filtres à particules”, rappelle un porte-parole de Flexfuel Energy Development, le premier fabricant français de kits de conversion éthanol . C’est l’abaissement du taux maximal d’émission d’oxydes d’azote (NOx) en septembre 2018 qui a contraint certains moteurs à adopter le DPF afin de se conformer à la norme Euro 6.

Les modifications des dispositions du décret de décembre 2017 ont été donc nécessaire, ne serait-ce qu’en raison du taux de renouvellement naturel de la flotte, qui jette de plus en plus de véhicules équipés de filtres à particules sur nos routes. Désormais, l’automobiliste qui hésite à acheter une voiture avec un moteur diesel, un hybride essence-électrique ou une essence DPF pour se convertir à l’éthanol peut demander aux fabricants de la box E85 s’il existe un kit disponible, adapté à la véhicule très demandé.

Les deux avantages du prix du litre de superéthanol (67 centimes en moyenne) et de la gratuité de l’enregistrement dans certains départements doivent être compensés par le temps d’amortissement du coût d’installation du E85 – Box est obligatoire (de 600 à 1000 euros). À propos de). Sur la base du prix moyen du Super-E10 enregistré ces dernières semaines (1,46 euro le litre), le collectif du bioéthanol calcule que rouler avec Superethanol-E85 “permet d’économiser plus de 500 euros par an pour 13 000 kilomètres parcourus”. </ En modifiant les dispositions du décret de 2017, l'Etat prend le parti des tenants de l'éthanol et réaffirme sa volonté d'utiliser ce carburant comme arme pour atteindre son objectif de 14% d'énergies renouvelables dans les régions à l'horizon 2030 Depuis quelques temps, les doutes exprimés par certains les militants écologistes sur l'empreinte carbone réelle de l'éthanol comme carburant sont mis de côté, ce qui, selon le collectif, est présenté comme «une réduction des émissions nettes de carbone de 50% en moyenne».

Pour Sébastien Le Pollès, président de Flexfuel Energy Développement, qui s’est depuis longtemps engagé dans des installations techniques pour assurer la compatibilité de ses box avec le dernier moteur Le message est clair: «Le décret modificatif confirme le potentiel du marché et la volonté du gouvernement de promouvoir les agro-carburants dans la décarbonation du secteur des transports. «Il est temps pour ce report qui a causé plus qu’un faux départ pour le GPL et le GNC, ces autres carburants alternatifs.

Flexfuel Energy Development (FFED) se présente comme le leader du marché du convertisseur à croissance rapide. Pour cette société, la publication de la décision de modification du 19 février 2021 au Journal officiel est une excellente nouvelle. En seulement trois ans, FFED a dû multiplier par dix son réseau de 2342 installateurs agréés: parmi eux, on retrouve à la fois le mécanicien d’atelier indépendant de la région et le centre de maintenance rapide en franchise d’une grande marque. La société FFED est fière d’avoir «installé plus de la moitié des boîtiers homologués installés par tous les fabricants en 2020», portant le total à 29 100 boîtiers depuis le décret de décembre 2017. Il veut rassurer le conducteur en reprenant à la place la garantie moteur du constructeur du véhicule, qui est annulée en installant simplement une boîte E85.

le carburant

Votre adresse sera utilisée pour envoyer les newsletters qui vous intéressent. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en contactant abonnements @ Challenges .fr écrire

Votre adresse sera utilisé pour envoyer les newsletters qui vous intéressent. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en contactant abonnements @ Challenges écrire .fr

Ref: https://www.challenges.fr