La Squadra Azzura a retrouvé sa splendeur. Privée de compétition internationale depuis 2016, la sélection italienne a brillé à l’ouverture de l’Euro 2020 en dominant largement la Turquie (0-3) grâce à un but contre son camp de Merih Demiral (53e), un succès de Ciro Immobile (66e).) et un but de Lorenzo Insigne (79e). Retour sur la rencontre et les buts.

Dans la douceur du printemps italien (24°C) et devant près de 16 000 spectateurs rassemblés au Stadio Olimpico de Rome, le coup d’envoi de l’Euro 2020 sera sifflé par l’arbitre néerlandais Danny Makkelie et par Burak Yilmaz pour la Turquie donnée. Mais le ballon a été rapidement monopolisé par l’Italie. Et c’est Ciro Immobile qui offre le premier coup dur à la concurrence. Domenico Berardi a concédé une longue passe et a servi l’attaquant de la Lazio Roma in extremis, qui n’a pas pu lisser suffisamment le cuir. Sa tentative se termine dans le petit filet extérieur (3e). Premier avertissement.

Fidèle à sa philosophie sous Roberto Mancini, la Squadra Azzura combine les longues séquences de conservation et récupère très rapidement à chaque fois que le ballon est perdu. Les Turcs ne voient pas beaucoup le jour, mais ils ne sont pas vraiment concernés. L’attaquant du Losc Burak Yilmaz est le premier joueur turc à tenter une offensive, mais personne n’est là pour ramener son défenseur central (12e).

Après quinze minutes de jeu, la possession est clairement en faveur des Italiens (65% ) et les chances pleuvent. Après une contre-attaque de Domenico Berardi à l’entrée de la surface, Lorenzo Insigne rate son tir au point de penalty (18e) et Leonardo Bonucci essaie de loin (20e), mais voit sa frappe rater le cadre. L’Italie se rapproche ! La Squadra Azzura offrait même la meilleure occasion de donner le coup d’envoi de la rencontre. Après un corner, Insigne a parfaitement servi Giorgio Chiellini, qui a récupéré d’une tête puissante. Cüneyt Çakır, le videur turc, doit briller avec un défilé grandiose (21e). La défense turque est en feu !

Après une demi-heure, l’Italie pousse pour que le compteur soit débloqué. Bien servi à l’entrée de la salle côté gauche, Domenico Berardi centre idéalement sur le point de penalty et frappe Ciro Immobile de la tête. Mais l’attaquant italien voit le montant de Çakır (32e) dans sa tentative. Peu de temps après, les Turcs ont lancé une contre-attaque. Burak Yilmaz remporte son duel face à Giorgio Chiellini et signe un centre retourné, ce qui oblige Gianluigi Donnarumma à pousser de deux points (35e). C’était l’heure ! Peu de temps avant de rentrer aux vestiaires, Lorenzo Insigne (37e), Domenico Berardi (39e) ou Ciro Immobile (43e) s’essayent, sans succès. A la pause, les deux équipes sont dos à dos (0-0).

Au retour des vestiaires, un changement doit être signalé de chaque côté. Alessandro Florenzi cède sa place à Giovanni Di Lorenzo (45e) et Yusuf Yazici est remplacé par Cengiz Ünder (45e). Et dès qu’il entre en jeu, Ünder panique avec la défense italienne. Il frappait en profondeur sur la contre-attaque, mais Donnarumma s’emparait du cuir (47e). Cependant, l’Italie sera finalement récompensée de ses efforts. Domenico Berardi déborde sur le côté droit et centre puissamment dans la surface de réparation. Merih Demiral, le défenseur turc, tourne sa poitrine vers le but contre son camp (53e, 0-1). La Squadra Azzura débloque enfin les compteurs !

[⚽️TORVIDEO] #TURITA Le premier objectif de cet #EURO2020 est un CSC ! Berardi centre fort, Demiral dirige le ballon de sa poitrine vers son propre filet ! Https : //t.co/fCozy5T0Cc

Après l’ouverture du classement, les offensives italiennes se multiplient. Leonardo Spinazzola (55e) d’abord, Lorenzo Insigne (57e) puis Manuel Locatelli (58e) ensuite, puis Domenico Berardi (59e) s’essayent, mais il y a un manque de précision à l’arrivée. Cependant, à cause de la souffrance, les Turcs s’effondrent à nouveau. Après un but de Leonardo Spinazzola, repoussé par Cüneyt Çakır, Ciro Immobile a ramené le cuir et ajusté le gardien turc (66e, 2-0). La pause est terminée !

[⚽️ TOR VIDEO] #TURITA Ciro Immobile creuse l’écart pour l’Italie ! Un pied plat finement placé à proximité ! Https : //t.co/wi4HZ7NX13

Alors que l’écart se creusait, la Turquie a eu de l’eau dans cette seconde mi-temps ! Cüneyt Cakir commet une erreur de récupération plein axe et offre le ballon aux Italiens. Lorenzo Insigne est servi sur le côté gauche avant qu’il n’ouvre parfaitement son pied et trompe le gardien turc (79e, 3-0).

[⚽️ BUT VIDEO] #TURITA Ohhh Lorenzo Insignes Spécial ! ⭐ Côté gauche, instinctivement ça repart, enroulé à droite, et ça tape dans le mille ! 3-0 pour l’Italie ! Https://t.co/yiUs97v7pr

0t min. :

Il aura fallu un peu plus de la mi-temps aux Italiens pour prendre le niveau de leurs adversaires. L’Italie s’est imposée lors du match d’ouverture de ce Championnat d’Europe 3-0 devant la Turquie. Les Italiens ont marqué grâce à un but contre son camp de Demiral (53e), une performance d’Immobile (66e) et un but d’Insigne (79e).

0t min. :

C’est fini! L’Italie a gagné 3-0 devant la Turquie.

90 minutes – Carton jaune pour Dervisoglu :

Nouvelle erreur turque. Ibrahim Dervisoglu reçoit un carton jaune.

87 minutes – Carton jaune pour Söyüncü :

Caglar Söyüncü voit un carton jaune pour une faute sur Federico Bernardeschi.

85 minutes :

Il y a un sourire sur le banc italien. Cette tournée est idéale pour les joueurs de Roberto Mancini.

83 minutes – changement :

Federico Chiesa est ajouté en remplacement de Lorenzo Insigne.

82 minutes – changement :

Buteur et passeur dans ce match, Ciro Immobile cède sa place à Andrea Belotti.

79 minutes – But pour l’Italie :

Et 3 ! Après un mauvais dégagement de Çakır, les Italiens sont passés à Lorenzo Insigne avec Ciro Immobile. Flatfoot et un nouvel objectif. 0-3.

79 minutes :

Encore un 0-2 en faveur de l’Italie dans ce match d’ouverture.

78 minutes :

Kenan Karaman sera remplacé par Ibrahim Dervisoglu.

76 minutes :

Les Italiens continuent d’approvisionner la surface adverse avec de bons ballons. Pas dans ce virage, cependant, où Yilmaz repousse d’entrer dans la zone de la tête.

74 minutes – changement :

Manuel Locatelli cède la place à Bryan Cristante.

72 minutes :

Les Italiens détiennent le ballon dans cette seconde mi-temps, ils blessent techniquement leurs adversaires.

70 minutes :

La Nazionale a parfaitement réussi ce match d’ouverture jusqu’à présent. Avec un but contre son entrepôt par Demiral, puis une mise en place d’Immobile.

68 minutes :

21 tirs en faveur de l’Italie, dont 5 au but. Et donc 2 buts.

67 min – But pour l’Italie :

Premier coup de Leonardo Spinazzola, qui est bloqué par Çakır. Le cuir revient à Ciro Immobile, qui ajuste le portier turc. 0-2.

66 minutes :

Les Italiens continuent de lancer des attaques. Vous essayez d’enregistrer la destination de la pause.

65 min – Changement :

Coaching du côté turc. Yokuslu est remplacé par Kahveci.

63 minutes :

0:1 en faveur de l’Italie, qui a réussi à briser la suspension de la défense turque dans ce match.

63 minutes :

0:1 en faveur de l’Italie, qui a réussi à briser la suspension de la défense turque dans ce match.

62 minutes :

Jeu de balle à une touche côté italien. La barella est servie sur l’aile droite. Son centre est repoussé par Söyüncü de la tête.

59 minutes – Utilisé pour l’Italie :

Les Italiens essaient de prendre le point à la maison. Haute pression et projection à la surface. Domenico Berardi tente un coup difficile. Ça manque.

58 minutes :

Nouvel enregistrement italien avec Locatelli. A gauche avec son pied droit. Il entre et Çakır détourne l’attention vers le coin.

57 min :

Négocier l’attaque italienne à 3 contre 3. Lorenzo Insigne est servi un peu tard. Son tir est bloqué, corner.

57 min :

Nouvelle offensive italienne avec un ballon dans le dos de la défense. En position de libéro, le gardien Çakır peut sortir de la surface de réparation.

55 min – Utilisé pour l’Italie :

Nouvelle accélération de Leonardo Spinazzola sur la gauche. Le joueur rom tombe au sol et tire. Répété du mieux qu’il peut par Çakır.

53 minutes – Objectif :

Domenico Berardi déborde sur la droite. Il se concentre beaucoup dans la région. Demiral tourne sa poitrine vers sa propre porte. 0:1 pour l’Italie après ce but contre son camp.

51 minutes :

Sur un coup franc italien, les joueurs de Roberto Mancini tentent de jouer brièvement, mais sont contrés par Under. Le nouveau venu conserve ses qualités de vitesse, mais Spinazzola aussi. Le défenseur le pousse vers un angle fermé sur la gauche. Le joueur turc tire toujours un coup. Mais capturé par Donnarumma.

50 minutes :

Beau contact entre Barella et Meraş, les deux joueurs restent un moment au sol.

49 minutes :

Yilmaz jette sous sur la gauche. Le Turc est déplacé sur son aile par Di Lorenzo. Pas d’erreur, l’action continue.

47 min – Changement :

Côté italien, Florenzi cède sa place à Di Lorenzo à la pause.

46 minutes – changement :

A la pause, Yazici cède sa place à Under du côté turc.

46 minutes :

C’est parti pour la deuxième fois entre la Turquie et l’Italie.

Mi-temps:

A mi-parcours de ce match d’ouverture du Championnat d’Europe, aucune équipe n’a pu ouvrir la grille. 0-0 entre la Turquie et l’Italie donc. Néanmoins, la Nazionale intensifie l’offensive et présente de nombreuses opportunités. Pour le moment, le gardien turc Çak hisr permet à son équipe de marquer.

Mi-temps:

C’est la pause au stade olympique de Rome. 0-0 entre l’Italie et la Turquie.

45 minutes :

Le centre italien de Spinazzola est involontairement enlevé par une main turque dans la surface de réparation. Dans ce cas, celui de Zeki Çelik. Pas de pénalité selon l’arbitre Danny Makkelie… et selon Video Arbitration Assistance (VAR).

44 minutes – opportunité :

Nouvelle tentative de tir de Ciro Immobile. Rasé, mais facilement ramassé par Çakır.

43 minutes :

Ce match est devenu une véritable défense offensive entre l’Italie et la Turquie.

42 minutes :

Les Italiens cherchent un trou dans la défense adverse. Mais il y a beaucoup de densité dans la surface turque.

41 minutes :

La longue balle de Locatelli remonte à la surface. Çakır attrape le cuir entre ses gants.

41 minutes :

Joli sprint de Meraş sur sa gauche après une nouvelle offensive italienne. Il repousse les dangers.

39 minutes :

Nouveau mouvement d’Italie. Domenico Berardi part de la droite en direction de l’axe pour amorcer un tir. Le joueur de Sassuolo ne trouve pas le cadre, son tir s’échappe en direction de la tribune.

39 minutes :

Les Italiens sont complètement installés dans la moitié de terrain turque.

37 minutes – Utilisé pour l’Italie :

De loin, Lorenzo Insigne décoche une frappe du pied droit. Bien rattrapé par Çakır, le gardien de but de la Turquie.

36 min :

Pour la première fois du match, Alessandro Florenzi prend son couloir droit. Il essaie de faire rentrer le surplus dans le camp adverse, mais les Turcs se sont bien retirés.

35 minutes :

Contre-attaque menée au pilon par les Turcs. Yazici pour Yilmaz à gauche. Centre puissant, repoussé par la défense italienne.

33 minutes – Utilisé pour l’Italie :

Traverser de gauche à la Squadra Azzura. Ciro Immobile frappe le long poteau avec sa tête. En dehors du cadre.

32 minutes :

Nouvelle situation pour l’Italie et à nouveau Ugurcan Çakır est à la parade.

32 minutes :

Série de dribbles pour Spinazzola, qui enchaîne d’un seul coup. Contrecarré par Tufan.

28 minutes :

Le rythme s’est un peu ralenti, même si l’Italie est toujours offensive.

26 minutes :

Après tout, Burak Yilmaz est rarement utilisé dans ce premier acte. Mais le Lillois est sur la touche.

24 minutes :

Gros moment fort pour les Italiens pendant quelques minutes. Malgré ces belles occasions, ils étaient encore 0-0 en faveur de Squadra Azzura.

22 min – Utilisé pour l’Italie :

Oh, quel défilé de Gardiens Çakır ! Les Italiens ont amené le danger dans la surface turque avec un bon ballon sur la tête de Giorgio Chiellini. Sa tête est déviée du bout des doigts par le gardien turc.

21 min – Utilisé pour l’Italie :

Ciro Immobile heurte un petit crochet et ouvre alors une situation totale. Son tir est bloqué par un joueur turc près de l’entrée de la surface. Les Italiens réclament un coup de main et donc un penalty. Mais ça joue, pas de sifflement !

20 minutes. – Utilisé pour l’Italie :

Nouvelle offensive italienne. Leonardo Bonucci se déplace au bord de la surface de réparation, effectue le tir. Mais impossible de trouver le cadre.

18 min – Utilisé pour l’Italie :

Belle horlogerie italienne avec une culbute à gauche de Spinazzola. Sa croix est bloquée par Zeki Çelik. Puis le ballon retourne à Insigne. L’attaquant de la Nazionale parvient à s’emparer du ballon et déclenche une frappe. Mais bien sûr pour le portier turc.

16 min :

Berardi change le jeu des ailes. Avec une ouverture sur Spinazzola. La défense turque reste vigilante et stoppe l’avancée des Italiens.

16 min :

Belle bagarre au milieu du terrain en début de partie.

14 minutes :

Toujours 0-0 dans cette partie à l’approche du quart d’heure de match.

12 minutes :

Première offensive du côté turc. Burak Yilmaz est lancé à grande vitesse sur la droite. L’attaquant lillois envoie un centre puissant vers la surface. Il tourne sans qu’un joueur puisse reprendre le ballon.

11 minutes :

Spinazzola évolue très haut dans le couloir gauche côté italien.

11 minutes :

Sans solution, Chiellini est obligé de botter le ballon. Plein axe.

10 minutes. :

Jorginho évolue comme relais au milieu de terrain.

09 minutes :

Le long triangle de Bonucci change la donne. Mais à la fin, les Turcs ont récupéré le cuir.

08 minutes :

Forte récupération des Italiens.

07 minutes :

La Turquie est patiente et se développe sur un système de jeu à faible bloc.

05 minutes :

Les Italiens détiennent le ballon en début de match. Florenzi est servi avec l’aide d’Immobile. Ensuite, les joueurs de la Nazionale sont obligés de revenir par derrière.

03 minutes :

Bonne chute à droite de Berardi, centre en arrière vers Immobile. La reprise de ces derniers dépasse le cadre.

01 min. :

Première balle longue et profonde pour Insignia. Mais la défense turque repousse le ballon.

01 min. :

Allons-y ! Le coup d’envoi vient d’être soufflé par l’arbitre Danny Makkelie.

00 min. :

Plus de 16 000 spectateurs font du bruit dans les tribunes. Place aux hymnes.

00 min. :

A Rome il fait 24°. Le temps est nuageux et le terrain est parfait pour jouer.

00 min. :

Découvrez les Italiens 11 (4-3-3) : Donnarumma ; Florenzi, Bonucci, Chielini (chapeau), Spinazzola ; Barella, Jorginho, Locatelli ; Insigne immobile de Berardi

00 min. :

Voici le 11 turc (4-1-4-1) : Ugürcan Çakir ; Zeki Çelik, Demiral, Söyüncü, Meras ; Yokuslu ; Karaman, Tufan, Yazici, alhanoglu ; Yilmaz (casquette)

00 min. :

Danny Makkelie est l’arbitre de ce match.

00 min. :

La Turquie n’a encaissé que trois buts en qualifications. Soit la meilleure défense de cette phase avec la Belgique.

00 min. :

Dans ce groupe A, le Pays de Galles et la Suisse se rencontreront à 15 heures ce samedi.

00 min. :

L’Italie devra se passer de Marco Verratti pour se remettre d’une blessure.

00 min. :

La Turquie s’est qualifiée pour cette dernière étape en terminant deuxième du groupe H derrière la France.

00 min. :

Les joueurs de la Nazionale ont obtenu 10 succès en 10 matches de qualification. Un endroit impeccable pour les joueurs de Roberto Mancini.

00 min. :

Dans les phases finales de l’EM c’est la dixième rencontre de ces deux équipes. L’Italie a gagné 7 fois, il y a eu 3 nuls et la Turquie n’a jamais gagné.

00 min. :

Les deux derniers matches entre la Turquie et l’Italie étaient amicaux avec le même score final de 1-1.

00 min. :

Ce match d’ouverture de ce championnat d’Europe se déroulera au stade olympique de Rome. Coup d’envoi à 21h.

00 min. :

Bonjour et merci de nous avoir rencontrés pour suivre en direct commenté cette rencontre de la phase de poules de l’Euro 2020 entre la Turquie et l’Italie.

L’Italie n’appartient plus à l’Europe ? J’ai dû rater un épisode ! PS : “Squadra Azzura” est le nom de l’équipe italienne, pour information…

J’ai toujours été supporter de la Squadra, mais “en même temps” il y a Burak qui nous a tellement aidés à devenir champions de France.
Cornaline …

C’est assez amusant d’ouvrir l’euro avec ce jeu. Aucun des pays n’appartient à l’Europe.
L’un vient de partir, l’autre n’est toujours pas rentré…

Lire les articles de la rubrique Football,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQCrédit ImpôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique de cookiesPolitique de protection des données personnellesArchive

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

Ref: https://www.lepoint.fr