Défis

Des sports

Par

AFP

le 28 juin 2021 à 21h00

Lire pendant 5 minutes

Un bâillon, un avantage donné, une livraison tardive : l’Espagne triomphe de la Croatie, vice-championne du monde (5-3 a) lundi à l’EM, délivrée par Alvaro Morata après un scénario improbable qui l’envoie en quarts, où ils défieront la France ou la Suisse.

Après un match époustouflant, Morata (100e) et Mikel Oyarzabal (103e) ont rattrapé l’erreur grossière initiale du gardien Unai Simon et ont catapulté l’Espagne au tour suivant et un affrontement passionnant à Saint-Pétersbourg. Pétersbourg.

Que de peurs ! L’erreur du gardien basque (20e), puis les deux buts encaissés dans les dix dernières minutes du temps réglementaire, pour que la Croatie puisse revenir à 3 : 3 et saisir la prolongation, la « Roja » de Luis Enrique n’a finalement pas fait de mal , persistant et Qualifié.

En revanche, c’est un terrible désenchantement pour la Croatie de Luka Modric, qui voit l’aube de son âge d’or trois ans après avoir atteint la finale de la Coupe du monde 2018 en Russie… mais un réveil tonitruant pour l’Espagne que Enfin son premier match de référence depuis le début du projet de reconstruction a lieu en Espagne, qui a commencé le match plein d’entrain et de bonnes intentions.

Mais à la 21e minute de jeu c’est une douche froide : un Une longue passe arrière innocente du jeune Pedri conduit à une terrible erreur d’Unai Simon. Le gardien de l’Athletic Bilbao est hors de contrôle et doit regarder le ballon rouler vers le filet.

Une grosse erreur qui a dépassé les ambitions des Espagnols. Et relancer ceux de Luka Modric et consorts. D’ici là, les Croates intensifient apathiquement leurs attaques : Modric perce la surface, Nikola Vlasic s’offre une poussée sur le côté droit, et Mateo Kovacic tente sa chance pour entrer dans la surface (26e).

L’Espagne est touchée. Et il faut dix minutes pour récupérer. Mais à la 38e minute, le Parisien Pablo Sarabia, déjà buteur contre la Slovaquie, tire sur Dominik Livakovic, qui venait d’arrêter le premier essai de Gaya, et l’Espagne égalise.

La banque applaudit, et la « Roja » passe le match juste à côté. avant la pause. Une bonne balade qui se poursuit après les vestiaires. A la 61e, Pedri, auteur de la passe en retrait au premier Torkgebel, casse la ligne croate et sert un ballon au millimètre pour Cesar Azpilicueta, qui place l’Espagne en tête. Et à quinze minutes de la fin, Ferran Torres ajuste un ballon du gauche pour matérialiser la suprématie espagnole.

L’Espagne a alors un pied dans le quart. Dix minutes avant la fin du temps réglementaire, la “Roja” est au sommet des montagnes russes. Mais la relégation est vertigineuse.

Au 85e tour, Mislav Orsic a réduit l’écart après une pagaille dans la surface de réparation et une passe de Modric. Et dans le 90,2, Mario Pasalic a placé une tête puissante pour crucifier Unai Simon et marquer le temps supplémentaire.

Même s’il a encaissé trois buts, Unai Simon a sauvé le sien à plusieurs reprises : Il s’est rattrapé à la 67e, d’un sublime arrêt réflexe de la main droite sur une frappe de Josko Gvardiol, puis à la 96e, avec un autre arrêt sur sa ligne.

Et sur le banc, Luis Enrique vit aussi toutes les émotions. S’il s’est cogné la tête contre une bouteille d’eau au premier coup, il a célébré le suivant avec exubérance et a sauté dans les bras du staff.

L’ambiance est suffocante. La Croatie approche des prolongations avec l’euphorie de l’égalisation, mais l’Espagne contrôle le ballon.

Et c’est Alvaro Morata, tant critiqué par les supporters et la presse espagnole depuis le début du tournoi, qui devient le national héros : Contrôlé à la 100e il frappe un centre de Dani Olmo au deuxième poteau et envoie un missile dans les cages croates pour livrer à l’Espagne.

Il est imité trois minutes plus tard par Mikel Oyarzabal, qui scelle la retentissante qualification pour le quart.

La France et la Suisse, qui se retrouveront plus tard dans la soirée pour affronter la “Roja” en quart, seront averti. Près de dix ans après le triplet historique Euro-2008, Mondial-2010, Euro-2012, l’Espagne mettra tout en œuvre pour montrer à l’Europe qu’elle est de retour.

Votre adresse sera utilisée pour envoyer les newsletters que vous recevrez intéressé. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en écrivant à l’adresse Abonnements @ challenges.fr. écrire

Votre adresse sera utilisée pour envoyer les newsletters qui vous intéressent. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en écrivant à l’adresse Abonnements @ challenges.fr. écrivez

Ref: https://www.challenges.fr