“Une constitution est écrite ou amendée pour régler les problèmes spécifiques d’une nation” Dixit Laurent Gbagbo, lors du forum de réconciliation nationale. Il avait raison. Evidemment, cette nation a un problème depuis 30 ans que ses enfants n’ont pas osé faire face a dû le faire efficacement

En 2022 nous résoudrons ce problème et bien d’autres en même temps. Je veux juste vous rappeler que ce sont les eurodéputés, représentants de la population, qui en ont marre de résoudre ce problème

Chacun peut exprimer son opinion pour ou contre, c’est la démocratie. Il y a ceux qui se battent pour le pays et il y a ceux qui se battent pour les individus sans qui ils ne peuvent pas imaginer leur propre avenir, c’est leur droit Mais ils doivent oublier ces gens et montrer leur propre génie afin d’avoir une place dans la Côte d’Ivoire de demain

On ne change pas dans un pays au bavardage stérile. En s’engageant dans l’action sur le terrain, on a plus de chances de faire bouger les lignes que lorsque je disais qu’en ma qualité de Maire de Tiassalé j’ai la solution au problème problèmes de cotisations et de frais annexes dans les écoles, il y en a qui m’ont tous réprimandé et crié qu’il était impossible de toucher aux poteaux du COGES sans tuer l’école comme si on était voué au sort

Aujourd’hui mon initiative isolée sur les Coges à Tiassalé a été nationalisée et profite à tout le pays C’est un problème résolu

A LIRE AUSSI : Titrologie 15 Septembre 2021 : Revue de presse ivoirienne : “Ouattara change ses ministres”

La Côte d’Ivoire a un problème que tout le monde voit et cette fois-ci, les députés de la nation prendront largement leurs responsabilités face à l’histoire et offriront enfin au peuple ivoirien d’autres débats plus constructifs et moins passionnés

Il est temps d’offrir à ce pays une nouvelle dynamique politique, un nouveau monde d’idées plus approprié à notre époque, de nouvelles perspectives dans les partis politiques, une libération des énergies

Imaginons ce qui va se passer dans les partis politiques et dans toute la Côte d’Ivoire au lendemain de la révision historique de la Constitution

JA News – Exigences pour l’élection présidentielle ivoirienne en 2025 : la limite d’âge de 75 ans, le problème sera résolu en 2022

Ref.: https://www.ivoiresoir.net/conditions-deligibilite-presidentielle-ivoirienne-2025/