PARIS, 15 septembre (Reuters) – Le parquet national du Trésor (PNF) a confirmé mercredi avoir perquisitionné le siège de Lagardère la veille dans le cadre d’une enquête ouverte en avril. Une enquête ouverte en avril 2021 au siège de Lagardère a été perquisitionnée hier, notamment pour achat de voix, abus de biens sociaux, gestion inexacte des comptes et informations fausses ou trompeuses », a indiqué PNF dans un courrier électronique à Reuters.

Lagardère, dont le titre avait été vendu pour des recherches allant jusqu’à 7% à la Bourse de Paris selon les informations du journal Le Point, s’est refusé à tout commentaire.

Lagardère est d’abord entré en conflit avec plusieurs actionnaires, dont le fonds spéculatif Amber Capital, qui a déposé une plainte plainte auprès du PNF en début d’année.

En juillet, le groupe a déclaré démentir, à la suite d’un article du Monde, L’objet d’une information judiciaire en la matière était de « statuer » sur chaque achat de voix.

Depuis le dépôt de ce procès, Lagardère et Amber Capital ont mis fin aux poursuites judiciaires à leur encontre en vertu d’un accord entre les principaux actionnaires du groupe, notamment le Renoncement au mécénat du groupe sous la houlette d’Arnaud Lagardère. (Rapport de Nicolas Delame, Dominique Vidalon et Benoit Van Overstaeten, avec la contribution d’Anait Miridzhanian, édité par Blandine Hénault et Jean-Michel Bélot)

Vivendi veut racheter la participation d’Amber Capital dans Lagardère et sollicite une offre publique d’achat | Le conseil d’administration de Dow Jones

de Vivendi approuve l’acompte sur dividende en nature | Dow Jones

Vivendi valorise UMG à environ 33 milliards d’euros lors de son introduction en bourse | Dow Jones

LAGARDERE SA : Vivendi devrait faire une offre sur Lagardère à 24,10 euros par action

VIVENDI SE : Vivendi veut racheter la participation d’Amber Capital dans Lagardère et sollicite une offre publique d’achat

CARMAT : Carmat récolte ses premières ventes et dispose d’une transparence financière jusqu’à mi-2022

LINEDATA SERVICES : L’éditeur de solutions Linedata améliore ses marges au premier semestre

LISI : Pourquoi une maison d’analystes maintenant plus à Lisi. croit

GROUPE HIPAY : Hipay, croissance, mais points de vigilance

FLEURY MICHON : Du bon et du moins bon dans la sortie semestrielle de Fleury Michon

VIVENDI-SE :
Vivendi valorise UMG à environ 33 milliards d’euros lors de son introduction en bourse

Ref: https://investir.lesechos.fr