Nous avons quand même réussi à obtenir le casier judiciaire, mais avec la mention de la peine de 20 ans de prison, j’ai encore une des copies avec moi aujourd’hui Le dossier a été déposé et l’investiture organisée La candidature de Guillaume Soro a été rejetée par le Conseil Constitutionnel Pour moi nous avons été immatures : si nous avions peut-être négocié, je dirais, le prononcé de la peine aurait été retardé

Si la conviction avait été que nous avions obtenu la libération de tous les prisonniers en même temps, et par conséquent une amnistie pour Guillaume Soro, pourquoi pas ? et son retour négocié au pays au lendemain de l’élection présidentielle Pourquoi pas ? Le pragmatisme et la lucidité vont très loin en politique.Il ne faut pas non plus “brûler la Côte d’Ivoire” au nom d’un orgueil excessif et d’une colère haineuse.

LIRE AUSSI : Manifestations anti-CEDEAO au Mali : le PPA-CI de Gbagbo a participé à la marche

D’autant plus que notre père a fini par être candidat, il n’était pas seul non plus ; les autres pères étaient également candidats : Bédié et Gbagbo Après le rejet de la candidature de Gbagbo, Bédié est resté en lice A partir de ce moment tout change

Guillaume voulait qu’on s’associe avec les pères des autres pour humilier les nôtres. Je n’ai jamais voulu faire ça, jamais ! étaient en fait membres de cette coalition Mais Guillaume Soro ne l’a pas compris ainsi, cette fois j’ai réalisé ce qui nous avait longtemps contredit : Guillaume Soro et moi sommes vraiment et radicalement opposés en idéologie, en stratégie et en valeurs

Malgré leur travail acharné, mes collaborateurs (du RACI) ont subi humiliation et mépris Comme la dernière goutte d’eau a explosé entre Guillaume Soro et moi après le discours du Président Alassane Ouattara le 07082020 tout

JA News – Kanigui à propos de l’élection présidentielle de 2020 : “Soro voulait que nous rejoignions les pères des autres pour humilier les nôtres”

Ref.: https://www.ivoiresoir.net/kanigui-soro-voulait-quon-sassocie-aux-peres/