Treize ans après avoir été démis de ses fonctions d’entraîneur de Valence, Ronald Koeman revient à l’Estadio Mestalla, bien qu’il ne s’assoie pas dans l’abri après avoir été expulsé contre Grenade en milieu de semaine.

Le Néerlandais a mené Valence en 2007/08 pour seulement 22 matchs, remplaçant Quique Flores et limogé après avoir récolté seulement 18 points, laissant Los Che deux points d’avance sur la relégation.

Valence est dans une situation tout aussi délicate cette fois-ci, bien que cette fois, l’équipe de Javi Gracia ait six points d’avance sur les trois derniers.

Un match nul ou une défaite signifierait six matchs sans victoire pour Valence, avec une liste de matches difficile devant les candidats à la relégation Real Valladolid, Eibar et Huesca, et les poursuivants du titre Séville.

Barcelone a raté l’occasion de s’imposer jeudi soir et d’affronter ses rivaux l’Atletico Madrid au Camp Nou lors de la prochaine journée de match, donc la victoire contre Valence prend encore plus d’importance.

Après que Flores ait été limogé après six victoires en neuf matchs au début de 2007/08, Koeman a pris le relais à Mestalla avec l’équipe quatrième de LaLiga Santander et trois points de retard sur le leader du Real Madrid.

Koeman était le champion en titre de l’Erevidisie et Valence a racheté les trois années restantes de son contrat pour l’emmener en Espagne.

“Entraîner dans le championnat espagnol était l’un de mes rêves, ça fait mal de quitter l’équipe maintenant mais c’est une belle opportunité et je devais la saisir”, a-t-il déclaré.

Koeman avait espéré que son déménagement en Espagne serait à Barcelone, mais Valence a fourni une offre intéressante.

Ses débuts ont été une victoire convaincante 3-0 contre le Real Murcia à domicile, mais l’équipe n’a gagné à nouveau qu’en février et Koeman a blâmé tout autour de lui, y compris David Albelda et Santiago Canizares.

Malgré des changements dans la fenêtre de transfert de janvier, y compris la signature d’Ever Banega, l’équipe n’a pas réussi à s’améliorer.

En Copa, Valence a éliminé le Real Betis, l’Atletico et Barcelone, remportant la finale contre Getafe 3-1.

En Liga, l’équipe a continué à perdre malgré le fait qu’il était clair que ce n’était pas un problème de vestiaire ou de confiance.

Cette nuit-là, les joueurs de Valence ont sauvé le travail de Koeman, mais une défaite 5-1 contre l’Athletic Club le week-end suivant signifiait qu’il était renvoyé, avec Voro prenant le relais et obtenant 12 points contre 15 pour sauver l’équipe.

Ref: https://ghanasoccernet.com