Aux États-Unis, on ne plaisante pas avec les chiens des présidents. De George Washington à Barack Obama, chaque locataire de la Maison Blanche en avait un. Seul Donald Trump a dérogé à la règle. Avec Joe Biden, la longue tradition a repris lorsque le nouveau chef de l’Etat a emménagé dans sa nouvelle résidence officielle avec ses deux bergers allemands, Champ et Major.

Un événement auquel a participé la presse américaine, mais qui a également produit séquences. Le samedi 20 février, le plus âgé des deux chiens présidentiels a fait l’objet d’un débat entre historiens sur la chaîne conservatrice Newsmax, rapporte le média TMZ.

A cette occasion, le chien de 12 ans a également été considéré vieux laid et négligé, mais surtout indigne d’un président des États-Unis. Pour discuter de ce sujet très sensible, l’animateur Greg Kelly a interrogé deux spécialistes de l’histoire présidentielle. Il leur a montré une photo de Champ et les deux “experts” ont fustigé son hygiène générale, le fait qu’il a été mal brossé et l’ont trouvé carrément “dégoûtant”, et l’ont comparé à un chien “de décharge”. Ils ont également estimé que Champ ne pouvait pas rivaliser avec Victory, l’épagneul de Ronald Reagan ou Millie, le sauteur anglais de George Bush père.

Il est vrai que les chiens de Biden méritent un débat télévisé, les États-Unis n’ont pas d’autres problèmes!

Il aime ses chiens et c’est l’essentiel. J’espère qu’il ne se soucie pas de tous ces commentaires stupides.

Ce chien rendrait presque Biden sympathique.
L’amour d’un animal n’est pas négociable.

Consultez les articles dans la section Internationale,
Suivez les informations en temps réel et accédez à notre analyse de l’actualité.

FAQTutoriel vidéoPublicitéContactez-nousSitemapMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique des cookiesArchive de la politique de confidentialité personnelle

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu du point inclus dans votre fiche.

Pour ce faire, saisissez votre numéro de participant dans les paramètres de création de compte.

Ref: https://www.lepoint.fr