Sous le feu: les joueurs de Saint-Etienne et d’Angers sont enveloppés de fumée alors que le coup d’envoi a été retardé dans leur match de Ligue 1

Le coup d’envoi du match de Ligue 1 entre Saint Etienne et Angers en visite a été retardé d’une heure par les protestations des supporters locaux en colère contre la forme désastreuse de leur équipe.

Le dernier d’une série d’incidents impliquant des supporters dans et autour des matchs de Ligue 1 cette saison a commencé pendant l’échauffement des joueurs avant le coup d’envoi prévu à 21h (19h00 GMT).

Les supporters ont déployé des banderoles, lâché un barrage de roquettes et de bombes fumigènes et envahi le terrain, endommageant les buts.

Les supporters ont déployé des banderoles attaquant l’entraîneur Claude Puel, la direction du club et les joueurs.

“On en a assez parlé, tu nous fais craquer” dit l’un visible à travers la fumée.

« Puel démissionne », « la direction démissionne » et « nous voulons une équipe digne de ses supporters » scandaient les supporters.

Les joueurs ont quitté le terrain et le coup d’envoi a été reporté alors que les employés municipaux réparaient les filets du stade Geoffroy-Guichard, propriété de la ville.

Saint-Etienne est dernier de Ligue 1, sans victoire après 11 matches.

Jeudi, des supporters ont accroché une banderole aux grilles du centre de formation qui disait : “Puel, tu as 24 heures pour démissionner”.

Les derniers incidents surviennent deux jours seulement après que la commission de discipline de la ligue a imposé une fermeture avec sursis de deux matches de la tribune sud du stade après des incidents lors du derby contre Lyon le 3 octobre.

Une saison de supporters en colère en France s’est ouverte avec un match entre Nice et Marseille abandonné le 22 août.

Cela a été suivi d’une série d’incidents en septembre.

Le derby du nord entre Lens et Lille a été éclipsé par une invasion de terrain qui a retardé le début de la seconde mi-temps.

Le week-end suivant, des supporters ont envahi la pelouse lors du match entre Angers et Marseille, tandis que des pierres ont été lancées sur un bus emmenant les supporters bordelais à leur match à Montpellier, dont 16 blessés légers.

Nice ont été déduits un point. Lens a reçu l’ordre de jouer des matchs à domicile à huis clos.

Bienvenue dans la communauté Pulse ! Nous vous enverrons désormais une newsletter quotidienne sur les actualités, les divertissements et plus encore. Rejoignez-nous également sur tous nos autres canaux – nous aimons être connectés !

Titre associé :
Le match de Saint-Etienne a été retardé après les fans bombarder et envahir le terrain
Les ultras de Saint-Etienne lancent s’enflamme sur le terrain, la police anti-émeute garde les vestiaires alors que les fans exigent Claude Puel…
Un autre gâchis en France pour les ultras
Les supporters de St Etienne obligent le match contre Angers à être retardé en raison d’une éruption massive protestation

Ref: https://www.pulse.ng