Le Mexique a battu El Salvador 2-0 et a réaffirmé son avance au classement octogonal de la CONCACAF. El Tri a obtenu trois points précieux sur la route, ce qui a porté leur total à 14. Les États-Unis et le Canada ont respectivement 11 et 10 points, et avec le Mexique, se sont frayés un chemin vers Qatar 2022.

Contre El Salvador, l’entraîneur-chef mexicain Tata Martino a apporté huit changements à l’équipe qui a battu le Honduras 3-0 dimanche. Martino reposait Raúl Jiménez, Héctor Herrera, Edson Álvarez et Jesús Corona, entre autres, et le Mexique contrôlait toujours le match grâce à la possession et à des compétences individuelles supérieures.

Un but à la 30e minute du défenseur Héctor Moreno sur corner a donné l’avantage au Mexique. Le Salvador a été réduit à 10 hommes à la 48e minute lorsque le défenseur Mario Jacobo a reçu un carton rouge consécutif après avoir battu Rogelio Funes Mori. Jacobo a été réputé avoir refusé au Mexique une opportunité évidente de marquer.

Même avec huit changements effectués, les visiteurs ont rarement été dérangés par l’atmosphère intense de l’Estadio Cuscatlán. La familiarité du Mexique avec le système 4-3-3 de Martino était évidente. Après trois ans sous la direction du manager argentin, l’approche tactique du Mexique est cimentée. Mais lorsque le défenseur mexicain Néstor Araújo a reçu un deuxième jaune à la 67e minute, le match s’est transformé en une affaire nerveuse à 10 contre 10 avec le Salvador reprenant son élan.

Pourtant, les outsiders salvadoriens n’ont pas pu menacer le but de Guillermo Ochoa. Un penalty de Jiménez à la 92e minute a finalement permis au Mexique de s’échapper avec les trois points.

Le Mexique se rendra à Cincinnati, Ohio, le 12 novembre pour affronter les États-Unis dans une épreuve de force titanesque.

Ref: https://theathletic.com