La Major League Baseball regorge de nombres énormes – 4256 coups sûrs de Pete Rose, 511 victoires pour Cy Young, 2632 matchs consécutifs disputés par Cal Ripken Jr.

Il y avait eu 19 989 joueurs dans l’histoire de la MLB au cours du week-end, selon baseballreference.com, stimulés par les recrues de Seattle Jarred Kelenic et Logan Gilbert faisant leurs débuts jeudi soir.

Le premier sur le tableau alphabétique est le lanceur David Aardsma, qui a pris la première place devant Hank Aaron lorsqu’il a débuté en 2004 pour San Francisco. La dernière saison d’Aardsma remonte à 2015 – c’était la même année que le dernier joueur de la liste, le lanceur Tony Zych, a fait ses débuts avec les Mariners.

Sur les quelque 20 000 joueurs qui ont participé à au moins un match à ce jour, 266 ont atteint le Temple de la renommée. Walter Alston a disputé deux manches lors de son seul match en 1936 pour les Cardinals, frappant dans son solitaire au bâton et faisant une erreur au premier but – et a plus tard atteint Cooperstown en tant qu’entraîneur de longue date des Dodgers.

Maintenant, les Yankees de New York font face à quelques blessures importantes, en plus de leurs problèmes de coronavirus.

Le voltigeur central Aaron Hicks a subi une IRM qui a révélé une gaine tendineuse déchirée dans son poignet gauche. Le manager des Yankees, Aaron Boone, a déclaré vendredi que l’équipe tenterait dans un premier temps de traiter la blessure avec des médicaments, et si cela se passe bien, Hicks pourrait être disponible ce week-end à Baltimore. Mais il pourrait nécessiter une intervention chirurgicale si le médicament n’est pas efficace.

Le cogneur new-yorkais Giancarlo Stanton a été rayé avec une étanchéité du quad gauche moins d’une heure avant le premier lancer vendredi soir. Son statut pour le reste de la série Orioles est incertain.

Cependant, les Yankees n’avaient déjà aucun nouveau test positif pour COVID-19 à ajouter à leurs huit cas, a déclaré Boone.

L’équipe a révélé plus tôt cette semaine que l’arrêt-court Gleyber Torres avait été testé positif pour le coronavirus alors qu’il était entièrement vacciné et avait déjà eu COVID-19.

C’est une soirée Anderson à Milwaukee, où le droitier des Braves Ian Anderson affronte le gaucher des Brewers Brett Anderson. Ian Anderson (2-1, 3.46 ERA) vient de ne pas prendre de décision contre Philadelphie, accordant trois points en six manches le week-end dernier. Brett Anderson (2-2, 3,54 ERA) a lancé trois manches sans but dimanche à Miami à son retour d’une tension aux ischio-jambiers droit.

Pittsburgh envoie également un Anderson au monticule, avec Tyler Anderson (3-3, 3.05 ERA) contre Johnny Cueto et les Giants de San Francisco.

Le gaucher des White Sox, Carlos Rodón, tente de prolonger son départ parfait face à Mike Minor et les Royals de Kansas City. Rodón (5-0, 0,58 ERA) est le premier lanceur des White Sox à remporter ses cinq premiers départs depuis que Chris Sale a commencé la saison 2016 avec neuf d’affilée. Rodón devait partir jeudi, mais il a été repoussé à cause d’une contraction du dos et des ischio-jambiers. Il a lancé six manches de balle à cinq coups lors d’une victoire de 3-0 à Kansas City le 7 mai. Minor (2-2, 5,75 MPM) est à la recherche de sa première victoire depuis le 23 avril.

Adam Wainwright (2-3, 3.80 ERA) lance pour les Cardinals de St. Louis en tête de la NL Central à San Diego dans un match revanche des éliminatoires du premier tour de l’année dernière remportés par les Padres.

Wainwright vient de remporter 8 1/3 manches de ballon à trois coups dimanche dans une victoire de 2-0 contre le Colorado, mais le droitier de 39 ans a une fiche de 0-1 avec une MPM de 6,52 en deux départs à l’extérieur de la maison cette saison. . Il a accordé deux points et six coups sûrs dans le deuxième match de la série du premier tour à San Diego l’année dernière, obtenant une non-décision dans la défaite 11-9.

Chris Paddack (1-3, 4,78) prend le ballon pour une équipe de Padres épuisée cette semaine par les positifs COVID-19 et les protocoles de santé et de sécurité de traçage des contacts.

Ref: https://www.sfchronicle.com