Avec la nouvelle que le Grand Prix du Canada sera annulé pour une deuxième saison consécutive en raison des restrictions en place au Canada entourant la pandémie de coronavirus, les patrons de Formule 1 ont insisté pour que les deux autres courses prévues pour l’Amérique du Nord restent au programme pour le moment. .

La course canadienne sur le circuit Gilles Villeneuve a été supprimée du calendrier et remplacée par une course à l’Intercity Istanbul Park en Turquie, le site accueillant une course pour une deuxième saison consécutive.

Cependant, le Canada ayant perdu sa course, les craintes que le Grand Prix des États-Unis sur le Circuit des Amériques et le Grand Prix du Mexique à l’Autodromo Hermanos Rodriguez ne suivent se sont atténuées, la Formule 1 s’attendant toujours à revenir en Amérique du Nord en octobre.

“Suite aux nouvelles spécifiques concernant le Canada, la Formule 1 veut être très claire qu’il n’y a pas de changement aux courses au Mexique et aux États-Unis plus tard cette saison et s’attendre à ce qu’elles se poursuivent”, a déclaré un communiqué de la Formule 1 plus tôt cette semaine.

«Nous avons travaillé en étroite collaboration avec les promoteurs et ils sont prêts à présenter un grand spectacle et nous avons hâte d’y être plus tard cette saison.»

Aucune des deux courses n’a eu lieu en 2020, et pour les fans mexicains, cela leur a refusé la chance de voir un Sergio Pérez confiant et compétitif en action. On espère que Pérez pourra se battre en tête du peloton cette année à Mexico alors qu’il court en 2021 pour Red Bull Racing.

Comme prouvé en 2020, la Formule 1 aura des plans de secours en place si une autre course tombe sous le coup des restrictions entourant le COVID-19, avec des sites tels que le Nürburgring en Allemagne et l’Autodromo Internazionale del Mugello en Italie susceptibles de s’intensifier comme ils l’ont fait. la saison dernière pour accueillir une course.

Ref: https://www.thecheckeredflag.co.uk