Le Lightning de Tampa Bay et les Penguins de Pittsburgh ouvrent la saison 2021 de la LNH mardi soir sur une nouvelle chaîne. Les fans devront se tourner vers ESPN à partir de lundi soir pour assister à l’action de la LNH cette année (ou s’inscrire à un service de streaming comme fuboTV) alors que la ligue débarque avec un nouveau réseau. Le Lightning entre dans ce match en tant que champion en titre de la Coupe Stanley, remportant le titre plus tôt cette année contre les Canadiens de Montréal. De l’autre côté, les Penguins chercheront à faire une autre poussée derrière Sidney Crosby, mais seront privés d’Evgeni Malkin pour amorcer la saison.

A quelle heure commence le jeu ? Où puis-je le regarder à la télévision ? – Le match de mardi soir débutera à 19h30. EST pour les téléspectateurs aux États-Unis et sera diffusé à la télévision via ESPN en anglais et ESPN Deportes en espagnol. (Channel finder: Verizon | AT&T | Comcast | Spectrum/Charter | Optimum/Altice | DIRECTV | Dish | Hulu | fuboTV | Sling.)

Options de vapeur en direct : WatchESPN | Élingue | fuboTV | ESPN – Les téléspectateurs qui ont le câble peuvent utiliser les informations de connexion de leur fournisseur de télévision pour regarder via WatchESPN ou l’application ESPN. Les fans qui n’ont pas de câble peuvent également regarder le match avec des options de streaming à la carte telles que Sling ou fuboTV, qui propose un essai gratuit de sept jours. Le jeu sera également disponible en streaming via ESPN.

Grâce à l’ajout du Seattle Kraken en tant que 32e franchise de la LNH et au retour à un calendrier complet, 1 312 matchs de saison régulière devraient être joués avant le début des séries éliminatoires au printemps prochain. Ajoutez 30 matchs à Pékin alors que les joueurs de la ligue reviennent aux Jeux olympiques et que la route vers la Coupe Stanley est un marathon.

La saison débute mardi soir lorsque le champion consécutif du Lightning de Tampa Bay lève une autre bannière et accueille les Penguins de Pittsburgh, la dernière équipe à remporter la Coupe deux fois de suite en 2016 et 2017. Les Kraken disputent également leur premier match régulier. match de saison – à Vegas, quatre ans après que les Golden Knights aient été la dernière équipe d’expansion de la ligue.

Les écrivains AP Hockey Larry Lage, John Wawrow et Stephen Whyno vous préparent pour la saison avec un aperçu de ce qu’il faut savoir.

Déchaîner le Kraken amène la LNH dans le nord-ouest du Pacifique avec une équipe qui vend des marchandises à un rythme rapide et devrait se battre tout de suite comme Vegas l’a fait. Seattle devrait atteindre la finale de la Coupe Stanley pour égaler les Golden Knights.

Les deux équipes qui se qualifieront pour la finale passeront à nouveau par la voie traditionnelle de la Conférence Est ou Ouest, après que la saison 2021 de 56 matchs se soit entièrement jouée dans quatre divisions jusqu’aux demi-finales. Le jeu transfrontalier est également de retour et chaque équipe doit affronter les 31 autres au moins deux fois – une fois à domicile et sur la route.

Ces jeux seront diffusés sur les réseaux ESPN, ABC et TNT aux États-Unis lors de la première saison d’un nouveau contrat télévisé. Le mouvement de la rondelle sera suivi pour la première fois avec des puces électroniques, ouvrant la porte à une multitude de nouvelles données et opportunités de jeu de Zamboni.

À moins que la pandémie ne s’aggrave, la ligue prendra une pause de trois semaines en février pour que les joueurs participent aux Jeux olympiques pour la première fois depuis 2014.

Trois équipes ont changé d’entraîneur la saison dernière, dont Montréal, qui est allé en finale après avoir remplacé Claude Julien par Dominique Ducharme. Plusieurs entraîneurs devraient regarder par-dessus leurs épaules cette année, mais quel siège est le plus chaud ?

Lage : L’entraîneur des Flyers de Philadelphie Alain Vigneault a pris du recul alors que son équipe a terminé sixième de la division la saison dernière à sa deuxième année. Il fait face à la pression, à la tête d’une franchise qui n’a pas participé aux séries éliminatoires au cours de cinq des neuf dernières années et dont la dernière finale de la Coupe remonte à 2010.

Wawrow: Le directeur général des Flyers, Chuck Fletcher, a fait sa part dans le rééquipement de l’alignement après l’effondrement de Philadelphie en deuxième mi-temps la saison dernière. C’est à Vigneault de le faire fonctionner. Jeremy Colliton à Chicago a une fiche de 86-83-24 depuis qu’il a remplacé Joel Quenneville.

Whyno: Colliton devra passer à l’étape suivante avec les Blackhawks passant en mode prétendant, ou il pourrait avoir des ennuis. Darryl Sutter vient d’obtenir le poste à la tête de Calgary après avoir remplacé Geoff Ward la saison dernière, mais le feu de l’action est au rendez-vous si les Flames se battent tôt et que l’ancien entraîneur des Canadiens Kirk Muller fait partie du personnel si les choses tournent mal.

Lage : Le centre des Oilers d’Edmonton Connor McDavid, qui a remporté le prix l’an dernier pour la deuxième fois en cinq ans et a terminé troisième ou cinquième les trois autres saisons.

Wawrow : Nathan MacKinnon du Colorado, qui a terminé deuxième deux fois et troisième une fois dans le vote. Il est temps que le joueur le plus complet de la LNH soit en tête d’affiche.

Whyno : MacKinnon est un homme en mission. Il jouera une saison de calibre Hart, mais il veut la Coupe.

Lage : Le gardien du Lightning de Tampa Bay Andrei Vasilevskiy n’obtient pas le crédit qu’il mérite parce qu’il joue pour la meilleure équipe de la ligue.

Wawrow : Allons-y avec un long shot avec Jacob Markstrom de Calgary. Les Flames évoluent dans une division du Pacifique qui pourrait être la plus faible de la LNH en mettant en vedette six des huit équipes qui n’ont pas réussi à se qualifier pour les séries éliminatoires l’an dernier.

Whyno : Rien contre le vainqueur en titre de Vézina, Marc-André Fleury, mais Vasilevskiy est le meilleur gardien de but de la planète.

Lage : Le défenseur de Vegas Shea Theodore, une étoile montante qui mérite l’honneur de jouer pour un prétendant à la Coupe Stanley.

Wawrow: Je ne sais pas ce que Victor Hedman de Tampa Bay a dû faire de plus l’année dernière pour gagner son deuxième Norris. Hedman est trop beau pour ne plus être un concurrent cette année.

Whyno : Cale Makar empile l’étui à trophées pour l’Avalanche. Il doit juste rester en bonne santé.

Lage : Le défenseur de Détroit Moritz Seider, repêché au sixième rang au classement général en 2019, donne à une équipe en reconstruction qui avait désespérément besoin d’aide à la ligne bleue.

Wawrow : Le sous-dimensionné de Montréal Cole Caufield a prouvé lors de la finale de la Coupe qu’il pouvait produire sur une grande scène. Il n’y a aucune raison de s’attendre à ce qu’il prenne du recul.

Whyno: Sortir du plateau ici avec Hendrix Lapierre de Washington, qui, étonnamment, reste dans la LNH à 19 ans et fait le show.

Lage : Tampa Bay au dessus du Colorado. Le Lightning est la première équipe de la LNH à tripler depuis la dynastie des Islanders au début des années 1980.

Wawrow : les insulaires au-dessus de Winnipeg. La Coupe revient à Long Island pour la première fois depuis 1983.

Whyno: Colorado sur les Islanders. MacKinnon remporte l’or olympique à Pékin et s’assure que la coupe est levée à un mile de haut à Denver.

Note aux lecteurs : si vous achetez quelque chose via l’un de nos liens d’affiliation, nous pouvons gagner une commission.

L’inscription ou l’utilisation de ce site constitue l’acceptation de notre accord d’utilisation, de notre politique de confidentialité et de notre déclaration sur les cookies, ainsi que de vos droits de confidentialité en Californie (accord d’utilisation mis à jour le 1/1/21. Politique de confidentialité et déclaration sur les cookies mis à jour le 1/1/2021).

© 2021 Advance Local Media LLC. Tous droits réservés (À propos de nous). Le matériel de ce site ne peut être reproduit, distribué, transmis, mis en cache ou utilisé d’une autre manière, sauf avec l’autorisation écrite préalable d’Advance Local.

Ref: https://www.masslive.com