Il n’y aura pas de club français en finale de la Ligue des champions féminine. Le PSG, qui a réussi à éliminer le quintuple tenant du titre Lyon en quarts, s’est incliné face au FC Barcelone dimanche 2 mai. Les joueurs d’Olivier Echouafni ont concédé un doublé face au Néerlandais Lieke Martens (8e, 31e), et le but de Marie-Antoinette Katoto à la 34e minute n’a rien changé après la double confrontation (le résultat était nul: 1-1). Le Barça disputera sa deuxième finale européenne après avoir échoué en 2019 à Göteborg le 16 mai.

Les Parisiens devront attendre pour regagner une finale continentale. Après les défaites en 2015 à Berlin contre Francfort (2: 1) et en 2017 à Cardiff contre Lyon aux tirs au but (0: 0 ap, 7: 6 aux tirs au but) c’est un nouvel échec européen pour l’équipe féminine du PSG.

C’est pourtant le PSG qui a pris le meilleur départ possible: ses joueurs ont mis le pied sur le ballon et ont occupé le camp catalan, laissant espérer le meilleur … jusqu’au premier but de Martens (8e), qui a obtenu son pied droit ouvert catapulte une balle Leila Ouahabi a servi profondément dans la fenêtre de droite de Christine Endler, qui a hésité à monter à l’étage avant de se retirer tard. L’attaquant néerlandais a doublé la mise vingt minutes plus tard après un bon travail de Caroline Graham Hansen sur l’aile droite, qui a retrouvé le pied gauche plat de Martens au second poteau (31e).

En vain: malgré les grandes chances de Ramona Bachmann ( 59e) ou Sandy Baltimore (77e) en deuxième période, le PSG n’a jamais pu faire trembler une seconde fois les filets de l’impraticable Sandra Panos … alors que Jennifer Hermoso et Jennifer Hermoso et Marta Torrejon se sont rencontrées après un coup sur le poteau gauche et la barre transversale des cages parisiennes (70e) avant qu’Asisat Oshoala, tombé sur Endler dans les années 90, n’ait la dernière grande chance. C’est donc Barcelone qui a l’opportunité en or de remporter son premier titre européen le 16 mai au stade Gamla Ullevi de Göteborg. Il s’agit d’une finale sans précédent contre le vainqueur de l’autre demi-finale entre le Bayern Munich et Chelsea.

Bof! Le PSG a l’habitude de ne pas trouver le trophée! Tant d’argent pour si peu! Si peu pour tant de smicards! Mais comme ils ne jouent pas au football! Trouve l’erreur ! Heureusement le Covid, les Smicards ne paient plus leur place dans le stade!

Lisez les articles dans la section Sports,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

La crise du football français Grand Prix Spécial de France Roland Garros: la rencontre des hommes du pays

FAQTutoriel vidéoPublicitéContactez-nousSitemapMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique relative aux cookiesArchive de la politique de confidentialité personnelle

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu de l’article inclus dans votre annonce.

Pour ce faire, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

Ref: https://www.lepoint.fr