domicile
/

Ligue des champions
/

Ligue des champions : le BvB gagne à Besiktas, le shérif Tiraspol remporte le Shakhtar

C’est au tour du Borussia Dortmund de débuter sa saison de Ligue des Champions. Tombé dans le groupe C avec le Besiktas, le Sporting CP et l’Ajax, le club allemand a entamé un voyage de plus en plus compliqué vers Istanbul. Avec Haaland, Bellingham, Reus et Malen dans le quatuor offensif, les hommes de Marco Rose ont difficilement entamé cette rencontre. Poussé par un collectif mené par quelques personnalités connues comme Pjanic, Ghezzal ou Batshuayi, le BvB a été exposé à l’intensité des Turcs entreprenants.

L’attaquant belge a même créé une situation énorme en prenant un coup de pivot qui n’a été que de justesse dévié par un impeccable Kobel (6e). La défense allemande a de nouveau eu peur avec cette longue ouverture de Pjanic derrière Guerreiro, mais Ghezzal a été trop court pour récupérer (10e). Après la tempête, le BvB a réussi à déjouer le pressing adverse afin de marquer un but à la première occasion. Dahoud a alerté Meunier à droite, dont la course de rattrapage dans la course de Bellingham a permis au jeune Anglais d’ouvrir le classement avec un bon ordre (0-1, 20e).

Les Besiktas avaient déjà raté leur chance. Malgré une chance, le club d’Istanbul n’était plus vraiment dangereux. Pire encore, après avoir échappé à une première situation d’Halaland (26e) puis de Reus (28e), les locaux ont encaissé le but après une belle prestation de Bellingham, dont Haaland (0-2, 45,3) a mis fin au Break. Le BvB a eu le plus dur et aurait pu augmenter le score en seconde période si Guerreiro (52e), Bellingham (66e), Haaland (71e), Moukoko (88e), Knauff (90e) et Meunier (90.2) s’étaient montrés plus réaliste. Pas de quoi nourrir de grands regrets, même si les Aigles noirs ont réduit l’écart dans le temps additionnel pour Montero (1-2, 90.4). Avec cette victoire 2-1, l’alignement de la Ruhr démarre parfaitement.

L’étonnant shérif Tiraspol a pris la première place de la poule D. Pour le premier match de son histoire en Ligue des champions, le club moldave a affronté le scalp du Shakhtar Donetsk 2-0, attaquant de l’AS Monaco dans les barrages. Adama Traoré a ouvert sur une fin brillante dès le premier quart d’heure (1-0, 16.). Méconnaissables dans cette rencontre, les Ukrainiens n’ont jamais réussi à améliorer leur niveau de jeu et ont encaissé un deuxième but grâce à Yansane (62e). Avec Traoré (77e) et Castaneda (80e), le shérif aurait même pu prendre une plus grosse avance.

Ref: https://www.footmercato.net