Lille, qui les a dépassés en nombre dans la dernière demi-heure, a réalisé une solide performance et a dominé Wolfsburg, mais n’a pas pu gagner (0-0) pour se qualifier mardi devant son public.

En première mi-temps on a redécouvert les caractéristiques qui ont fait du Losc le champion de France au printemps dernier : Lille, comme l’omniprésent Benjamin André, a fait preuve de solidité, de détermination et de solidarité pour empêcher les dirigeants de Bundesliga de développer leur jeu sur le dernier coup, ce qui inquiète vraiment le gardien des loups.

De retour des vestiaires, le Losc a cru ouvrir la porte de David, bien servi par Ikoné, mais la VAR est intervenue pour signaler un contact près de la ligne médiane en début d’action (48.) . Après la pause, les dogues conquérants ont poursuivi leur swing et étouffé les Allemands, qui ont joué dix à onze dès la 63e minute après l’exclusion de l’Américain John Brooks pour un deuxième avertissement.

Mais les joueurs de Jocelyn Gourvennec ont manqué d’efficacité. . A peine en championnat, où ils sont à une décevante 12e place avec une seule victoire en cinq matches, les nordistes ont-ils réagi sur la scène européenne, même s’ils peuvent regretter de ne pas avoir gagné.

Lire les articles de la rubrique Sports,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQPolitique de confidentialitéPolitique de cookiesCrédit d’impôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCGUCGV Charte de modérationArchive

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

La rédaction du Point – plus d’une centaine de journalistes – vous accompagne
ses enquêteurs, ses reporters, ses correspondants sur tous les continents.
Notre travail? Enquêter, révéler et, surtout, ne jamais lâcher prise. Recettes de
L’abonnement et la publicité nous donnent les moyens d’un journalisme gratuit et de qualité.
Pour nous lire, abonnez-vous ou acceptez les cookies.

Ref: https://www.lepoint.fr