Un registre public de lutte contre le blanchiment d’argent. Les sociétés doivent indiquer leurs bénéficiaires effectifs. Sanctions pour non-déclaration ou fausse déclaration.

Un registre public pour lutter contre le blanchiment d’argent. Les sociétés doivent indiquer leurs bénéficiaires effectifs. Sanctions en cas de non-déclaration ou de fausse déclaration.

Au Maroc, le système d’information financière entre dans une nouvelle ère. Des règles plus strictes s’appliquent aux sociétés commerciales et aux formes juridiques (trust, trust), dont les « bénéficiaires effectifs » sont inscrits dans un registre public. Un décret publié au Journal Officiel ouvre la voie à l’opérationnalisation de ce dispositif de lutte contre le blanchiment.

Le registre des bénéficiaires effectifs est le pendant du registre du commerce. Ce dernier est administré par le ministère de la Justice et critiqué pour son opacité. Le nouveau venu est confié au ministère des Finances ou à une institution désignée par lui. L’option de l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale a été évoquée.

Le décret, publié le 23 septembre, fixe les modalités de tenue du nouveau registre, les données qui y sont centralisées, les devoirs des lanceurs d’alerte et les conditions des informations d’accès fixées.

Il s’agit de dresser une liste des entités juridiques qui font des affaires au Royaume-Uni tout en identifiant leurs bénéficiaires effectifs. En d’autres termes, les personnes pour le compte desquelles des affaires sont exercées et qui ont un intérêt significatif dans les entreprises concernées. Ce mécanisme est destiné à empêcher les criminels et leurs employés d’entrer sur le marché.

Le registre doit donc collecter, centraliser et stocker des informations sur ces personnes. Nous nous adressons aux bénéficiaires des entreprises basées au Maroc ainsi qu’aux entreprises étrangères qui exercent leurs activités sur le territoire national. Le décret nomme également les constructions juridiques créées en dehors du territoire qui réalisent des opérations financières ou immobilières ou toute autre forme de services au Maroc par l’intermédiaire d’administrateurs locaux.

Dans les entreprises, les bénéficiaires sont les personnes physiques qui détiennent directement ou indirectement une part d’au moins 25 % du capital ou par le biais des droits de vote. En cas de doute ou de difficultés d’identification, toute personne exerçant un contrôle sur la société est considérée comme bénéficiaire. Dans le cas contraire, nous nous tournons vers la personne physique qui occupe un poste de directeur général.

En cas de réglementation légale, nous parlons notamment d’auteurs, de secrétaires ou d’autres personnes qui exercent un contrôle effectif.

Le registre est Plateforme numérique dirigée. De plus, l’ordonnance n’entrera en vigueur qu’au moment de la mise en place de cette plateforme. Les sociétés et accords juridiques formés avant ce délai disposent d’un délai de 3 mois pour se mettre en conformité avec la nouvelle réglementation.

La base de données du registre est enrichie des déclarations des représentants des organismes concernés. Les informations demandées sont répertoriées dans le règlement. Ils contiennent toutes les informations sur la société déclarante et ses bénéficiaires (identité, répartition des actions, droits de vote, etc.).

Le registre doit être « public » sans être accessible au public (c’est le cas en France) . Le texte énumère les autorités et organismes autorisés à accéder aux informations du registre. On retrouve notamment les autorités judiciaires, l’Autorité nationale de renseignement financier, la DGI, les douanes, la BAM, l’Office des changes, l’AMMC, le ???? ACAPS etc. Les données peuvent être utilisées pour la coopération internationale.

La déclaration est obligatoire. Cela se fera par voie électronique. Les informations doivent être correctes, authentiques et à jour.

La soumission d’informations incorrectes ou non mises à jour entraînera une amende pouvant aller jusqu’à 100 000 DH, sans préjudice de sanctions pénales plus sévères (par exemple faux et usage de faux) .

La déclaration ne sera pas validée si l’une des pièces ou informations revendiquées est manquante. L’irrecevabilité est suivie d’une notification à l’intéressé, dans laquelle il lui est demandé de régulariser sa situation dans un délai de 15 jours. Dans le cas contraire, la déclaration sera rejetée. La non-régularisation est considérée comme un défaut de déclaration, une infraction pénale passible d’une amende de 5 000 à 50 000 DH.

Pour les sociétés nouvellement constituées, la déclaration doit être faite dans le mois suivant la constitution. Les changements affectant ces entités ou leurs ayants droit doivent être signalés dans le même délai.

Comme pour les constructions légales, le délai d’un mois court à compter de la première opération au Maroc ou de la désignation de la personne résidant au Maroc et de l’aménagement à l’administrateur de cette construction. Une demande de radiation doit être introduite un mois après la fin de l’activité.

Pour les entreprises, la radiation du registre du commerce comprend la radiation du registre public des bénéficiaires effectifs. Les accords juridiques sont levés après que les autorités ont été informées de la cessation des activités au Maroc ou si leurs administrateurs au Maroc perdent cette qualité.

Les données et les pièces justificatives associées sont conservées pendant une durée de dix ans après la cessation.

Depuis la fin d’après-midi de ce lundi 4 octobre, il n’est plus possible de se connecter aux différents réseaux sociaux du groupe Facebook.

La mission indépendante de sensibilisation sur la Libye, commanditée par les Droits de l’Homme Le Conseil et par Mohamed Aujjar a publié son premier rapport à Genève le lundi 4 octobre, mentionnant spécifiquement les violations qui pourraient probablement constituer des “crimes de guerre”.

L’Agence européenne des médicaments a annoncé lundi 4 octobre qui ont approuvé l’administration d’une troisième dose de Pfizer / Vaccin contre le coronavirus BioNTech aux personnes de plus de 18 ans.

La deuxième prime Le versement en faveur des familles bénéficiaires du programme Tayssir pour l’année scolaire 2020-2021 aura lieu à partir du 5 octobre 2021.

Le Service Préfectoral de Police Criminelle de Rabat a ouvert une enquête sous le contrôle du public responsable parquet ce lundi matin 4 octobre, après avoir découvert un Kraftbag suspect près du lycée Descartes.

Au terme du premier semestre 2021, le groupe Crédit Agricole du Maroc a enregistré un produit net bancaire (PNB) consolidé de 2,2 milliards de DH soit H. soit une croissance de 6% par rapport à l’année précédente.

La Faculté de Médecine et de Pharmacie de Layoune, dont Fatima Zahra Hafdi Alaoui est doyenne, a ouvert ses portes le 1er octobre.

Les villes universitaires ouvrent à partir d’octobre 11e leurs portes, a annoncé le Département des universités et de la recherche scientifique.

L’Autorité nationale pour l’honnêteté, la prévention et la lutte contre la corruption (INPPLC) a attribué le contrat pour développer un portail national d’intégrité. Ce portail est une base de données pour toutes les personnes impliquées qui travaillent avec intégrité. Il rassemblera les informations dont dispose l’INPPLC avec celles de ses partenaires nationaux et internationaux ainsi que de la société civile.

Le Roi Mohammed VI. a adressé un message de félicitations au Président de la République d’Irak, M. Barham Salih, à l’occasion de la fête nationale de son pays.

Le Jawaz Pass est devenu un outil indispensable pour voyager sur l’autoroute et permet d’éviter les files d’attente qui s’épuisent parfois dans les stations de stationnement. Découvrez pourquoi c’est si important….

Il est désormais possible de renouveler son permis de conduire ou d’en obtenir un duplicata dans les agences Barid Cash et Al Barid Bank sans centre d’enregistrement de la National Security Agency (NARSA) et de gagner du temps. …

L’alimentation d’un bébé au cours des 1 000 premiers jours de sa vie – de la conception à la 2e année de vie – peut affecter sa santé et son bien-être à vie. A cet effet, Blédina Maroc participera à la campagne nationale de sensibilisation de 1000 jours du Ministère de la Santé et de l’Association Marocaine pour la Nutrition de la Petite Enfance (AMNI) en collaboration avec l’Initiative Nationale pour le Développement Humain et l’UNICEF du 24 au 24 juillet, 2021…

Africa Motors du Groupe Autohall lance la nouvelle voiture 100% électrique, un SUV premium baptisé SERES. La marque de voitures électriques appartenant au groupe DFSK a été conçue en 2016 dans la Silicon Valley aux USA. La nouvelle marque SERES travaille en étroite collaboration avec des partenaires de renom comme le géant Huawei du secteur des technologies de l’information. Zoom sur les détails de cette nouveauté automobile….

La réglementation des changes maintient aux Marocains un statut particulier à travers le monde pour mieux les assister, mieux les servir et leur potentiel considérable d’acteurs à part entière du développement du royaume à mobiliser ….

Porté par une dynamique de croissance positive, le Groupe Alliances renforce sa présence sur le marché immobilier avec le lancement de sa nouvelle enseigne de luxe : Alliances Résidences ….

Après une croissance de 15,2% au deuxième trimestre et de 5,9% au troisième trimestre, le HCP table sur une croissance de 4,3% au dernier trimestre de l’année en cours. Des détails.

Les petites entreprises représentent 99,7% des entreprises au Maroc, elles créent 37,8% de la valeur ajoutée et fournissent 73,7% des emplois désignés, selon le rapport annuel de la TPME par l’Observatoire marocain.

L’injection de la troisième dose a débuté ce lundi 4 octobre au Maroc. Il s’adresse aux personnes complètement vaccinées depuis au moins six mois. L’opération se déroule dans le dôme des vaccins, dont la liste complète sera déterminée dans les prochains jours.

Ce lundi 4 octobre, le Maroc a reçu 1,27 million de doses du vaccin chinois Sinopharm. Selon nos informations, 5 millions de doses supplémentaires sont attendues dans les prochains jours, probablement le 10 octobre. Période.

Les projets inscrits dans le contrat programme conclu entre le conseil régional et le pays reflètent l’ambition affichée de franchir une nouvelle étape dans le développement de la région.

Depuis la fin d’après-midi de ce lundi 4 octobre, il n’est plus possible de se connecter aux différents réseaux sociaux du groupe Facebook.

Médias24 est un journal d’affaires en ligne marocain orienté vers l’information
Analyse commerciale, de marché, de données et économique. Retrouvez en direct et en temps réel, dans
Photos et vidéos, toutes les actualités économiques, politiques, sociales et culturelles ci-dessous
Le Maroc avec Media24

Notre journal s’efforce de vous fournir des informations précises, originales et impartiales
en termes d’opérateur.

Titre associé  :
Anti-Money Laundering : -blanchiment d’argent : Les bénéficiaires effectifs des sociétés commerciales sont inscrits dans un registre public
Beneficial Propriétaires d’entreprises : tout ce que vous devez savoir sur les registres publics

Ref: https://www.medias24.com