© 2021 Copyright France 24 – Tous droits réservés. France 24 n’est pas responsable du contenu des sites externes. Cotes d’audience certifiées par l’ACPM/OJD.

Un exercice intense et fréquent augmente le risque de développer une maladie du motoneurone chez les personnes génétiquement prédisposées à la maladie, selon une étude publiée vendredi.

Les résultats, publiés dans la revue EBioMedicine, “montrent une relation causale entre l’exercice et la MND, avec une activité physique de haute intensité susceptible de contribuer aux lésions du motoneurone, mais uniquement chez les individus ayant un profil génétique prédisposant”, a déclaré l’étude par une équipe à l’Université de Sheffield.

Parmi les sportifs de haut niveau qui ont développé le MND figurent l’international écossais de rugby à XV Doddie Weir, le footballeur Stephen Darby et le regretté vainqueur de la Coupe du monde de rugby sud-africain Joost van der Westhuizen.

“Nous soupçonnons depuis un certain temps que l’exercice était un facteur de risque pour la MND, mais jusqu’à présent, ce lien était considéré comme controversé”, a déclaré Johnathan Cooper-Knock de l’Université de Sheffield.

“Cette étude confirme que chez certaines personnes, un exercice intense et fréquent entraîne une augmentation du risque de MND.

“Il est important de souligner que nous savons que la plupart des gens qui entreprennent des exercices vigoureux ne développent pas de MND.”

“La prochaine étape consiste à identifier les individus spécifiquement à risque de MND s’ils font de l’exercice fréquemment et de manière intensive, et la quantité d’exercice qui augmente ce risque”, a-t-il ajouté.

La maladie neurodégénérative, qui affecte environ 5 000 personnes en Grande-Bretagne, entrave les messages envoyés du cerveau aux muscles du corps, les faisant dépérir.

Environ 10 pour cent des cas sont héréditaires, “mais les 90 pour cent restants sont causés par des interactions génétiques et environnementales complexes qui ne sont pas bien comprises”, a déclaré l’université britannique.

Ref: https://www.france24.com