<div après un deuxième coup d'État comme "mauvais droit" pour l'Afrique et comme "erreur"

« La décision de la CEDEAO de reconnaître un chef d’État militaire six mois après avoir nié ce droit crée une mauvaise jurisprudence pour les Africains eux-mêmes () pour la CEDEAO elle-même et par le précédent que cela crée avec de nombreux voisins », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse

JA News – Mali : Macron en colère contre la CEDEAO – YECLOcom

Ref.: https://www.ivoiresoir.net/mali-macron-en-colere-contre-cedeao/