Mattia Binotto manquera à la fois les GP des États-Unis et du Mexique car il reste à Maranello pour se concentrer sur la voiture 2022.

Binotto n’était pas présent au Grand Prix de Turquie, une course dans laquelle Ferrari a marqué un double point pour réduire l’écart avec McLaren à 7,5 points.

Charles Leclerc a terminé quatrième au parc d’Istanbul tandis que Carlos Sainz a été nommé pilote du jour après avoir couru de la 19e sur la grille à la huitième au drapeau à damier.

Les coéquipiers devront à nouveau le faire sans le patron de l’équipe lors de la prochaine course à Austin avec Binotto révélant qu’il manquera cela et le Grand Prix du Mexique.

“Les GP du Mexique et du Brésil me manqueront également, nous sommes dans une phase cruciale du projet 2022”, a-t-il déclaré au Corriere dello Sport.

Il a ajouté à l’ASN : « La raison en est, comme vous pouvez l’imaginer, en particulier au Mexique et au Brésil à l’étranger, c’est un long voyage.

« Ici, à Maranello, il y a beaucoup à faire, vraiment beaucoup à faire. C’est toute une équipe à gérer, à la fois le châssis et le groupe motopropulseur et l’ensemble de l’organisation.

“Et nous sommes, en termes de développement 2022, certainement dans une phase critique où le temps se rapproche de plus en plus.”

L’Italien était satisfait du résultat de Ferrari à Istanbul Park, la première course dans laquelle Leclerc et Sainz ont couru le PU amélioré de l’équipe.

Leclerc est parti troisième sur la grille et menait à une étape avant d’être contraint de s’arrêter pour de nouveaux pneus intermédiaires, le pilote monégasque étant « amèrement » quatrième ce jour-là, tandis que Sainz a pris plus de positions que tout autre pilote.

“Nous devons consolider ces facteurs d’ici la fin du championnat”, a déclaré Binotto. « Nous travaillons pour terminer les travaux.

« Nous travaillons étape par étape, il n’y a pas de baguette magique. Nous ne pouvons pas sortir de cette course satisfaits, nous devons toujours nous améliorer.

Ref: https://www.planetf1.com