Sur 5 Septembre un berger de 12 ans a été tué des suites de dégâts causés par son troupeau dans le champ d’un agriculteur, indique le communiqué du procureur du Faso auprès du tribunal de grande instance de Diapaga (est), Salam Ouedraogo

Selon un communiqué du 13 Il a été tué par balle par le propriétaire du terrain le 7 septembre vers le 7 septembreA 30 heures, un jeune homme prétendument impliqué dans l’assassinat du jeune berger a signalé à la brigade de gendarmerie territoriale de Kantchari puis a été placé sous la surveillance du commandant de la brigade pour avoir été grièvement blessé, ajoute le communiqué, précisant que trois personnes ont fait irruption par effraction le centre médical et a battu les blessés à mort avec des bâtons et des pierres avant qu’ils ne s’enfuient, a-t-il ajouté.

A l’issue de l’enquête, onze personnes ont été interrogées, cinq arrêtées et incarcérées pour leur implication et/ou implication dans les événements de ces événements malheureux, peut-on lire dans le document”Ces personnes ainsi arrêtées l’étaient aujourd’hui 13 avril Septembre 2021, saisie de notre parquet Au regard des différentes pièces de procédure, nous avons demandé au juge d’instruction d’ouvrir une information judiciaire à son encontre pour meurtre, complicité de tentative d’assassinat, tentative d’assassinat, soulèvement et assistance punitive sur le fondement de le code pénal et leur placement sous mandat d’arrêt », a ajouté le procureur a ajouté

Vous avez été accusé de fait pour ces leaders de la prévention et placé sous mandat d’arrêt, a déclaré le procureur de la République et a de nouveau appelé la population à coopérer ouvertement avec les acteurs de la chaîne répressive pour un meilleur traitement de la procédure pénale et la tolérance pour la préservation de la coexistence d’autre part / p>

JA News – Meurtre au Burkina Faso : cinq personnes interpellées

Ref.: https://www.ivoiresoir.net/meutre-au-burkina-faso-cinq-personnes-interpellees/