Le co-auteur de “Saturday Night Live” s’est entretenu avec l’animateur de “Late Night” Seth Meyers lundi soir au sujet du prochain épisode.

Tard lundi soir, Seth Meyers a accueilli Michael Che sur son canapé Late Night pour une rare interview en personne.

Che, qui partage la rédaction de Saturday Night Live avec son co-présentateur de «Weekend Update» Colin Jost, a été félicité par l’ancien rédacteur en chef de SNL Meyers sur la 46e saison de la série de sketchs, frappée par une pandémie, la qualifiant de «bizarre saison »et« une réalisation incroyable », compte tenu des circonstances.

«Nous avons eu des invités vraiment, vraiment sympas. Nous avions [Dave] Chappelle, nous avions [Bill] Burr, nous avions Daniel Kaluuya, nous avions Issa Rae, nous avions Regina King. Nous avons eu une saison incroyable d’invités, je pense », a répondu Che.

Oui, Elon Musk animera l’épisode de SNL ce samedi. Lorsque la nouvelle a été annoncée, les membres de la distribution Bowen Yang et Aidy Bryant ont discrètement critiqué cette décision, étant donné le penchant du milliardaire Tesla pour la diffusion de la dangereuse désinformation COVID-19 pendant la pandémie et son impitoyable lutte contre les syndicats.

Mais Che a versé de l’eau froide sur un rapport douteux du New York Post alléguant que les membres de la distribution de SNL «ne seront pas obligés d’apparaître» avec Musk dans l’émission, publiant une capture d’écran de l’histoire sur son Instagram accompagnée du message: «Cette règle signifie-t-elle Je ne serai plus obligé d’apparaître à côté de Colin [Jost]?! » Che a plaisanté en ajoutant «#CancelJost».

Et il a développé un peu le message à Meyers, en disant à propos du passage de Musk, “Ouais, tu sais, ça va être passionnant aussi. C’est l’homme le plus riche du monde, comment pourriez-vous ne pas être excité pour ça? ”

Meyers a ensuite mentionné comment l’ancien président Barack Obama avait «une cadence de stand-up» tandis que l’ancien président Donald Trump, qui a accueilli le SNL dans la tristement célèbre élection présidentielle de 2016, a du «matériel de stand-up».

Ref: https://www.thedailybeast.com