“Nous venons de traverser une épreuve douloureuse, le capitaine de la Garde nationale Maman Nameywa et ses hommes ont été tués dans une embuscade par des bandits armés à Tilia hier vers 14h00 (1h00 GMT)” Dit M. Miko s’exprime à la télévision publique nigériane dimanche soir

Le bilan de cette attaque est de 16 morts, six blessés et un disparu dans les rangs de la Garde nationale, a-t-il dit, parce que les bandits n’ont pas pu attaquer de front les forces de sécurité, “ils ont utilisé avec lâche son retour de sa mission (à la frontière avec le Mali) de lui tendre une embuscade “

A LIRE AUSSI: Tchad: Le gouvernement intérimaire a été formé, plusieurs ministres Idriss Déby ont été renouvelés, la liste

La partie ouest du Niger, qui borde le Mali, est devenue ces dernières années un théâtre d’opérations pour des groupes armés menant des attaques meurtrières contre les forces armées et même des civils des deux côtés de la frontière

A LIRE AUSSI: Week-end sanglant à Katiola: 17 morts dans un accident sur l’axe Bouaké-Katiola

Cette attaque intervient après l’attaque du 7 septembre. Marche dans la même zone où 137 civils ont été tués et plusieurs autres blessés

JA News – Niger: 16 soldats tués dans une attaque à Tilia – YECLOcom

Ref.: https://www.ivoiresoir.net/niger-16-militaires-tues-dans-une-attaque-a-tilia/