“Lundi dernier il y a eu une attaque à Abankor Il y a eu dix morts. Les assaillants sont venus à moto au moment du Maghrib (prière du soir) et les victimes étaient dans la mosquée quand elles ont été assassinées”, a déclaré a déclaré à l’AFP un responsable municipal de Banibangou, chef-lieu du département

Un habitant de Tondiwindi, commune voisine, a “confirmé” à l’AFP “la mort d’une dizaine de personnes dans une attaque contre des hommes armés” à Abankor

“Dix civils ont été tués lors de la prière (du soir) dans une mosquée et un autre blessé”, a déclaré un habitant d’Abandor à la radio “Studio Kalangou” et a précisé que l’attaque a eu lieu vers 19H00 : 00H00 GMT )

A LIRE AUSSI : Mort d’Agnès Tirop : La championne du monde de cross-country poignardée à domicile

Depuis le début de l’année, des jihadistes présumés ont mené des attaques sanglantes contre des civils dans la région de Banibangou et dans les villes voisines de la région de Tillabéri

Cette région immense et instable (100 000 km2), qui borde le territoire des trois frontières (Niger, Burkina Faso et Mali), est depuis 2017 le théâtre d’actions sanglantes de groupes armés liés à Al-Qaida et l’État islamique (EI) restent en contact

Depuis mercredi, plusieurs départements de la région de Tillabéri ont à nouveau mis en place l’interdiction des motos

A LIRE AUSSI : Guinée, le colonel Doumbouya couvre ses arrières : 44 généraux d’armée à la retraite sous Alpha Condé

Cette mesure, déjà imposée en 2020 pour lutter contre les attentats djihadistes, souvent perpétrés à moto, a été approuvée le 1 Septembre annulé

Mais les législateurs locaux affirment que l’interdiction sera contournée par des attaquants « opérant à dos de chameau et à vélo »

Début octobre, le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (Ocha) a prévenu dans un rapport que dans cette région de Tillabéri, où près de 600 000 personnes sont déjà menacées d’insécurité alimentaire

Entre juin et août 2021, “plusieurs dizaines d’agriculteurs” de Banibangou ont été “froidement assassinés” dans leurs champs, forçant la population à “abandonner leurs champs”, note Ocha

JA News – Niger : Dix civils tués dans l’attaque d’une mosquée dans la région de Tillabéri

Ref.: https://www.ivoiresoir.net/niger-dix-civils-tues-dans-lattaque-dune-mosquee/