Publié le 01 juil. 2021 16:31 | Mis à jour le 01 juil. 2021 17:04

MANILLE (MISE À JOUR) – Les sismologues de l’État ont relevé jeudi le niveau d’alerte sur le volcan Taal d’un cran au niveau 3, ce qui signifie qu’il y a eu des « troubles magmatiques » dans son cratère principal.

A 16h L’avis de Phivolcs a indiqué qu’il y avait eu “une intrusion magmatique” dans le cratère principal de Taal qui pourrait “entraîner des éruptions successives”.

“À 15 h 16, le cratère principal du volcan Taal a généré un panache phréatomagmatique sombre de courte durée d’un kilomètre de haut sans tremblement de terre volcanique”, indique l’avis.

L’agence a “fortement” recommandé aux habitants restés sur l’île du volcan Taal, ainsi qu’aux barangays de la commune d’Agoncillo et de Laurel à Batangas, d’évacuer en prévision des aléas et d’un éventuel tsunami volcanique.

Plus tôt cette semaine, Phivolcs a enregistré un niveau élevé de dioxyde de soufre émis par le volcan, son smog volcanique atteignant certaines parties de la région métropolitaine de Manille et d’autres provinces au nord du pays.

Depuis fin mai, le cratère principal de Taal a montré une activité continue, y compris la remontée de fluides volcaniques chauds qui ont généré des panaches de milliers de mètres de haut.

Le volcan, qui se trouve sur une île entourée d’un lac dans la province de Batangas, a eu une éruption à vapeur le 12 janvier 2020, déclenchant une chute de cendres qui a atteint certaines parties de la région métropolitaine de Manille et des provinces voisines.

Les dommages causés aux infrastructures et à l’agriculture dans les provinces de Batangas, Cavite et Laguna ont été évalués à 3,4 milliards de pesos

Taal fait partie des 24 volcans actifs des Philippines et a enregistré 33 éruptions depuis 1572. Sa pire éruption a eu lieu en 1911, où quelque 1 335 personnes ont été tuées, selon les données de Phivolcs.

Ref: https://news.abs-cbn.com