Lundi 22 février, António Guterres, secrétaire général de l’organisation, a mis en garde contre cette «menace transnationale».

Les États du monde entier doivent conjuguer leurs efforts, prévient António Guterres. Dans le viseur du secrétaire général de l’organisation: «La suprématie blanche» a-t-il alerté, lundi 22 février, dans une vidéo enregistrée qui a été diffusée à l’ouverture de la 46e session du Conseil des droits de l’homme. Male, qui se déroule en ligne pour la première fois, rapporte CNews.

Pour lui, “la suprématie blanche et les mouvements néo-nazis sont plus que des menaces terroristes nationales”. Une menace internationale, selon les Portugais, “la première menace à la sécurité intérieure dans plusieurs pays”. L’ancien président de l’Internationale socialiste a donc appelé à “des mesures coordonnées au niveau mondial pour surmonter ce danger grave et croissant” et cette “menace grave et croissante”. “Trop souvent, ces groupes haineux sont encouragés par les responsables d’une manière qui était récemment inimaginable”, a poursuivi le Secrétaire général de l’ONU.

La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme Michelle Bachelet a, pour sa part, démenti en lien avec la lutte contre l’épidémie de Covid-19 sur «les restrictions illégitimes des libertés publiques (et) l’usage excessif des pouvoirs d’urgence». «Le recours à la force ne mettra pas fin à cette pandémie. Envoyer des critiques en prison ne mettra pas fin à cette pandémie », a-t-elle poursuivi.

kagam2

– 23.02.2021 à 10h56
Permalien

parle-t-il de Bill Gates et des autres viandards du cartel ou du rmiste moyen? … Compte tenu de la faiblesse qu’il faut pour pourvoir ce poste, la question doit être posée, il faut y répondre

56 eucalyptus 22

– 23.02.2021 à 10h53
Permalien

La trahison continue avec les socialistes. La suprématie des Blancs sera demain la suprématie des Asiatiques, mais cesseront-ils un jour de semer la discorde entre les peuples et d’exacerber les différences et la haine? Personne n’empêche les pays africains de construire des usines et des écoles techniques, de développer leur agriculture, de garder leurs chercheurs et d’instaurer une vraie démocratie. Pourquoi émigrent-ils vers les pays occidentaux au lieu de faire preuve de patriotisme chez eux? L’ONU est vraiment une machine …

Joyce31

– 23.02.2021 à 10h47
Permalien

Jacquespin

– 23.02.2021 à 10h28
Permalien

Il se voit comme une “menace” et devrait démissionner! Nous atteignons des sommets de plus en plus ridicules et insignifiants à notre époque juste pour “choquer le Péquin” …

Ecusette de Noireuil

– 23.02.2021 à 10h26
Permalien

Un socialiste, un stalinien, donc tout s’explique: le déficit cognitif profond qui nie la réalité, une soumission aux autres …
Oui, claud1: “Les riches ont bien payé pour dévorer les idiots actuels jusqu’à ce qu’ils aient soif” …
Désespéré et terrible.

Codeugnal1

– 23.02.2021 à 10h14
Permalien

À la hauteur de mes hommes de plus de 50 ans, de couleur blanche et maléfiques, je me suis découvert comme un danger international! Les bras tombent sur moi.
N’a-t-il pas trop fumé ce monsieur?

pain1

– 23.02.2021 à 9h49
Permalien

Ecusette de Noireuil

– 23.02.2021 à 10h52
Permalien

Qué “menace”? !!!
Il n’y a pas de “menace” !!!
Il n’y a que la «menace» des blancs!
Euthanasie blanche, la solution …

ericl3

– 23.02.2021 à 9h45
Permalien

Ancien président de l’Internationale socialiste … tout est dit. Socialiste, bien sûr! Le moraliste et enseignant de gauche à l’épreuve de l’histoire, le vrai, qui révèle à tous les vrais fascistes et nationaux-socialistes … Comment les rouges … se sont bronzés comme le socialiste radical Pierre Laval, le socialiste Marcel Déat, le le communiste Jacques Doriot, le socialiste plus radical René Bousquet, Léo Lagrange (Gouvernement du Front populaire 1936), le chef de la CGT, René Belin, etc., etc.

claud1

– 23.02.2021 à 9h45
Permalien

La vraie menace pour le monde est l’existence de cette organisation aisée bien payée pour dévorer les absurdités de ce monde vacciné par précaution et “ne pas toucher à mes revenus”.

Avec l’incertitude croissante dans la capitale britannique, Shaun Bailey, un candidat d’origine jamaïcaine, espère que le maire ravira le monde urbain.

Ref: https://www.valeursactuelles.com