Le Prix Goncourt choisira-t-il une prolongation avec son premier lauréat sénégalais ou haïtien ? Ou consacrera-t-il un écrivain reconnu ? Réponse mercredi midi.

Le plus prestigieux prix littéraire français est traditionnellement décerné à midi au restaurant Drouant dans le quartier de l’Opéra à Paris.

Mohamed Mbougar Sarr, 31 ans, nommé coup de coeur par les journalistes littéraires interrogés par Le magazine Livres Hebdo semble avoir séduit plusieurs jurés avec “La mémoire la plus secrète des hommes” (éditions Philippe Rey). “Milwaukee Blues” (Editions Sabine Wespieser) de l’Haïtien Louis-Philippe Dalembert semble partir de plus loin.

Sinon le jury pourrait choisir Christine Angot avec “Le Voyage dans l’Est” (Flammarion) ou Sorj Chalandon avec ” Enfant de bâtard ” (Grasset) couronne, deux romans qui comptent parmi les meilleurs de leurs auteurs respectifs.

Les chances de Christine Angot semblent avoir été compromises par le Prix Médicis qu’elle vient de remporter.

” Nous sommes permis à nos amis et alliés N’oubliez pas, les libraires. Si on donne deux prix à un même livre, c’est juste un livre en vitrine », a déclaré le président du jury, Didier Decoin, lors d’un entretien à l’AFP.

Interrogé samedi, il a trouvé le retour littéraire à la vie en 2021 en grand cru, dans lequel le jury a trouvé sa chance.

” Et je veux qu’on ne s’embarrasse plus de ces questions de quotas ou consorts. . Ne nous en dites pas plus : si on regarde la grille tarifaire, vous n’avez donné le prix qu’à deux femmes ! Peut-être trop peu de femmes, mais il y a des livres qui sont très bons. Et ce n’est pas le sexe de l’auteur qui définit le livre », a-t-il déclaré.

Ce Goncourt est une confrontation entre deux éditeurs puissants habitués aux récompenses, Grasset (Groupe Hachette) et Flammarion (Groupe Madrigall) et deux petits indépendants qui sont nouveaux dans le domaine.

Louis-Philippe Dalembert et Mohamed Mbougar Sarr ont en commun d’être défendus par une maison qui porte le nom du fondateur et gère encore aujourd’hui.

Pour ce type de maison, pour rivaliser avec les grands noms de l’industrie, “c’est extrêmement important à la fois symboliquement et économiquement”, a déclaré la rédactrice Sabine Wespieser vendredi 24. “J’ai une imprimante qui est prête mercredi 3 novembre à 12h45 pour frapper le bouton pour rouler à 200 000 exemplaires », a-t-elle ajouté.

Philippe Rey a été discret sur son approche du jour J, mais a intensément travaillé ces derniers mois sur un jeune écrivain eller, nommé par la critique, pour être présenté au grand public.

Le prix Goncourt, décerné par un jury de sept hommes et trois femmes, est doté d’un chèque de 10 euros, mais garantit une vente à des centaines de milliers d’exemplaires.

Le sacre 2020 de “L’Anomalie”, roman fantasque d’Hervé Le Tellier, en avait un en librairie avec plus d’un million d’exemplaires vendus depuis “L’Amant” de Marguerite Duras une année 1984 a déclenché une folie sans précédent.

Cette année les sujets sont plus sérieux : l’inceste avec Christine Angot, la mythomanie d’un père mêlé aux nazis, avec Sorj Chalandon, le racisme et les violences policières avec Louis-Philippe Dalembert et la difficulté de la littérature africaine, par Mohamed Mbougar. Sarr à reconnaître.

Le plateau est relevé pour cette édition, avec parmi les quatre finalistes la Belge Amélie Nothomb pour “First Blood” (Albin Michel).

Même si ce jury aime parfois surprendre en cherchant consensus en dehors de sa sélection, elle a retenu trois autres livres très appréciés de la critique : « La Carte postale » d’Anne Berest (Grasset), « Murnau des ténèbres » de Nicolas Chemla (Recherches-Midi) et « Le Voyant d’Etampes ” par Abel Quentin (L’Observatoire).

Lire les articles de la rubrique Entreprise,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQPolitique de confidentialitéPolitique de cookiesCrédit d’impôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCGUCGV Charte de modérationArchive

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

La rédaction du Point – plus d’une centaine de journalistes – vous accompagne
ses enquêteurs, ses reporters, ses correspondants sur tous les continents.
Notre travail? Enquêter, révéler et, surtout, ne jamais lâcher prise. Recettes de
L’abonnement et la publicité nous donnent les moyens d’un journalisme gratuit et de qualité.
Pour nous lire, abonnez-vous ou acceptez les cookies.

Ref: https://www.lepoint.fr